Nouvelles - News

Page mise à jour le 18 février 2014

 
 
PV N° 2/2013 DE REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Le conseil d'administration de l'A.O.M., composé de :

MM.
 
Membres d'honneurs Bernard SORGUS Président d'honneur                          
  Danis PINGAL Président d'honneur                          
  Gaëtan LEGENDRE Vice-président d'honneur                  **
  Jacques TUPET Vice président d'honneur                  
  Camille RAYLAT Membre d'honneur                            
  Bernard BOISSON Membre d'honneur                            
  Charles COVA Membre d'honneur                             **
     
     
Membres élus Serge THEBAUT Président                                           
  Jean-Louis BLANCHET Vice-président                                   **
  Jacques BONNEVILLE Vice-président                                              
  Alain ROY Secrétaire général                              
  Brice VALMONT Trésorier général                               
  André REY Administrateur                                  
  Michel AUDIGANE Administrateur                                   **
  Jacques OHREL Administrateur                                   *
     
     
Membres ès qualités Charles-Henri PIFFARELLY Président de la section de Cherbourg           
  Maurice LEFUSTEC Président de la section de Brest       
  Etienne GARENC Président de la section de Lorient     **
  Alain FUMAZ Président de la section de Toulon     
     
 

            (* représenté               ** excusé)
s'est réuni le samedi 5 octobre 2013, sous la présidence de Serge THEBAUT.

ORDRE DU JOUR :

  • Prise en compte de la réélection des anciens administrateurs.
  • Prise en compte de l'élection du nouvel administrateur.
  • Élection des membres du bureau et répartition des fonctions.
  • Montant de la cotisation pour l'année 2014.
  • Choix du lieu de l'assemblée générale de 2014.
  • Questions diverses.
Après avoir constaté que le quorum est atteint (plus des 2/3 des membres du conseil), le président ouvre la séance et présente l'ordre du jour.

Point 1 : Prise en compte de la réélection des anciens administrateurs.

Les administrateurs sortants qui se représentaient sont réélus, par l'assemblée générale, à savoir :
Serge THEBAUT ;
Brice VALMONT ;
André REY ;
Michel AUDIGANE.

Point 2 : Prise en compte de l'élection du nouvel administrateur.

Aucun membre présent lors de l'assemblée générale n'a exprimé la volonté d'être administrateur.

Point 3 : Élection des membres du bureau et répartition des fonctions.

La proposition d'organisation du bureau est la suivante :
Président                                    : Serge THEBAUT.
Vice-présidents                            : Jean-Louis BLANCHET.
                                                 : Jacques BONNEVILLE.
Secrétaire général                         : Alain ROY.
Trésorier général                           : Brice VALMONT.
Représentant auprès des différents organismes          : Jacques TUPET.      
  (CPRM, CLIAMA, UNCAM, COMAC, etc.).
Participation à la commission des usagers de l'hôpital du Val de Grace       
                         : Danis PINGAL et André REY.
Les administrateurs présents acceptent cette proposition qui est adoptée.

Point 4 : Montant de la cotisation pour l'année 2014.
Le montant de la cotisation fixé par l'assemblée générale pour l'année 2014 est de 40 €.

Point 5 : Choix du lieu de l'assemblée générale de 2014.

Le lieu retenu, par l'assemblée générale, pour l'assemblée générale de 2014 est Rochefort, sous réserve de la faisabilité à distance de l’organisation du rassemblement. Le bureau national s’en inquiétera auprès de relais amicaux en Charente maritime.

Point 7 : Questions diverses.

Sans objet.
Les questions à l'ordre du jour étant épuisées, le président Serge THEBAUT annonce la fin de notre conseil d'administration.
 



***

ASSEMBLEE GENERALE
Du 5 octobre 2013 à CHERBOURG


 
 
Notre assemblée générale était convoquée le samedi 5 octobre 2013 à 14h30 à Cherbourg dans la salle N°3 du site Chantereyne du Cercle de la Base de Défense de Cherbourg-Octeville. Vingt-quatre de nos camarades étaient présents et soixante-trois autres avaient établi des pouvoirs, montrant ainsi leur fidélité à l'association et leur attention à ses activités.
Le comptage des membres présents et le recueil des pouvoirs effectués, l'assemblée générale est ouverte par le président de la section cherbourgeoise Charles-Henri PIFFARELLY, qui après un mot d'accueil circonstancié et une remarque justifiée sur le généreux ensoleillement de Cherbourg et sa région, donne la parole au président national.
Serge THEBAUT remercie les participants ainsi que les organisateurs et procède à l'ouverture de l'assemblée générale.
Allocution d'ouverture.
Par le Président Serge THEBAUT.
Mes chers camarades,
 
C’est déjà la quatrième fois, la quatrième année que j’ai l’honneur de présider l’assemblée générale de notre association. C’est une responsabilité que je suis particulièrement heureux et fier d’exercer cette année à Cherbourg dont la section ne réunit pas un grand nombre d’adhérents, comme à Brest l’année dernière mais qui demeure toujours disponible pour organiser notre AG et nous accueillir avec beaucoup d’amitié et de dévouement.
 
Avant d’aller plus loin, je vous remercie de vous lever un instant pour observer une minute de silence en hommage à nos camarades disparus.
 
Je n’ai jamais été affecté à Cherbourg mais j’y suis venu souvent : en escale la première fois sur l’escorteur rapide Le Breton, sans doute en 1973. J’y suis revenu après mon séjour à Lanvéoc pour la formation de spécialité à l’Ecole des officiers d’administration. C’est un souvenir agréable notamment pour la qualité de la vie que nous offrait cette étape au début de notre parcours d’officier. Je suis revenu plusieurs fois à Cherbourg au cours de mes affectations parisiennes notamment en accompagnant le chef d’état-major de la marine à un congrès de nos amis de la FNOM. Plusieurs des amiraux qui ont commandé la Première région maritime avant qu’elle ne devienne un arrondissement de la région maritime Atlantique sont des amis et j’ai pu rendre visite à chacun d’eux, plusieurs fois pour certains : l’amiral Pinon, l’amiral Guillaud, l’amiral Périssé, l’amiral Nielly. Je connais moins bien l’amiral Emmanuel Carlier mais nous nous sommes déjà croisés à Paris. Dans mon dernier poste en activité, comme chef du département marine du service historique de la défense, j’avais aussi autorité sur l’antenne du service historique de Cherbourg qui conserve des fonds de très grande qualité et est très en pointe pour la numérisation des fonds de l’inscription maritime.
 
Je me réjouis donc de revenir aujourd’hui à Cherbourg pour notre assemblée générale, soigneusement préparée par Charles-Henri Piffarelly et sa petite équipe.
 
Je ne vois que des visages amis mais ils sont beaucoup moins nombreux que l’an dernier à Brest. Je ne vous cache pas que je suis contrarié par la faible participation à notre assemblée générale. Cela reflète hélas la baisse inéluctable de nos effectifs dont l’attrition est telle que dans dix ans nous serons moins d’une centaine d’adhérents. En effet, non perdons 30% de nos adhérents tous les cinq ans et aucune relève ne pointe le nez !
Que la distance, l’âge, la maladie, la dépense du voyage dissuadent une grande partie de nos camarades de participer à notre assemblée générale est parfaitement compréhensible. Je comprends moins, en revanche, qu’il n’y ait pas davantage de pouvoirs à nous parvenir.
Ce n’est pas à vous, les fidèles, que je devrais manifester mes regrets mais, quand on s’investit bénévolement pour une communauté, quelle qu’elle soit, on n’attend aucune reconnaissance mais quand notre action ne suscite aucun écho, louanges ou critiques, on peut ressentir du découragement et avoir envie de tout laisser tomber.
 
Depuis l’an dernier à Brest, la situation de nos effectifs ne s’est donc guère améliorée. Alain Roy vous fera un point précis en présentant le rapport moral. Comme je l’ai déjà indiqué, nous sommes moins nombreux en raison des contraintes de l’âge et de la maladie auxquelles nos adhérents n’échappent pas. Mais, c’est surtout le faible recrutement de nouveaux adhérents qui affecte nos effectifs. Cela ne veut pas dire que je suis pessimiste pour l’avenir de notre association car, de temps en temps, des candidats à l’adhésion se manifestent. Nos camarades de l’AEN, au sein de la FAOMA, développent actuellement un service d’aide à la reconversion. Il sera ouvert à tous les officiers à condition qu’ils fassent partie d’une association. C’est peut-être de cette nouvelle offre de service de nos associations que renaîtra l’intérêt de nos jeunes camarades encore en activité.
 
Comme je l’ai déjà dit l’an dernier, l’AOM n’a pas, toute seule, la prétention de peser vraiment auprès des autorités du ministère de la Défense et de la Marine nationale pour la défense des intérêts de ses ressortissants. En revanche, il est essentiel qu’elle demeure représentative des officiers qu’elle a vocation à rassembler (les officiers spécialisés de la marine de carrière et sous contrat) pour être considérée et écoutée au sein de la FAOMA, la fédération des associations d’officiers de la marine à laquelle elle appartient depuis 6 ans. Comme le prévoient ses statuts, la FAOMA est notamment chargée de soutenir les intérêts moraux et matériels des officiers des associations qui la composent et de faciliter l’examen de tout problème d’intérêt commun, tout en s’interdisant toute activité relevant d’un groupement professionnel ou politique. Vous comprendrez que dans un débat public aussi grave que celui que nous avons connu il y a quelques années  à propos de l’interdiction du cumul « emploi-retraite », une intervention de la FAOMA pèserait considérablement plus qu’une manifestation unilatérale de l’AOM. Les nuages qui s’accumulent sur le budget de la défense et sur les ressources humaines de ce ministère n’augurent pas un avenir serein. Les blogs spécialisés défense qui fleurissent sur Internet montrent qu’aux yeux de beaucoup de courageux anonymes, les militaires, et particulièrement les officiers, demeurent des privilégiés dont il convient de supprimer les avantages.
Cette année, c’est bien en tant qu’AOM, membre du Comité permanent des retraités militaires que nous avons été consultés dans le cadre de la réforme des retraites. Je consacre l’édito à paraître dans La Baille que vous recevrez dans quelques jours aux différents courriers que j’ai adressé en votre nom au ministère de la Défense. Nous n’avons pas fait cavalier seul, ce serait inutile. Nous nous sommes concertés avec les autres associations représentées au CPRM dont certaines ont à leur disposition les compétences très pointues dans les domaines juridique et social de certains de leurs adhérents. Du coup, au sein de la FAOMA, c’est notre association qui a porté les intérêts des autres composantes de la fédération.
 
L’année dernière, ayant rencontré l’amiral Rogel, chef d’état-major de la Marine, quelques semaines avant notre assemblée générale, j’avais pu vous faire partager les informations qu’il m’avait données. Cette année, je suis comme vous, attentif aux médias et curieux auprès des marins que je croise régulièrement mais je n’ai pas de nouvelles précises à vous donner. Si nous avons parmi nous aujourd’hui un ou deux camarades encore en activité, nous allons les soumettre à la question !
En revanche, je pense être en mesure de vous dire quelques mots sur la réforme des retraites et sur les implications carrière qui l’accompagnent. Ce qu’on appelle aujourd’hui la manœuvre RH. « Manœuvre » est un mot du vocabulaire marin, mais cela ne veut pas dire que les marins seront mieux traités que les autres…
Au printemps dernier, Mme Yannick Moreau, ancien Secrétaire général pour l’administration a présenté un rapport (le rapport Moreau) au ministre de la Défense. Ce rapport faisait suite à plusieurs conférences sociales avec les organisations syndicales et patronales mais les militaires (active et retraite) n’étaient pas associés à ces travaux.
Ce n’est qu’au mois de juillet que le ministre a indiqué que c’était lui qui représentait les intérêts des militaires. Au même moment, la DRH accélérait ses travaux, consultait les états-majors et les instances de concertation dont le CSFM convoqué selon la procédure d’urgence, sans oublier le CPRM, entré tardivement dans la boucle mais réelle force de proposition sur ce dossier délicat. C’est à ce stade de la préparation de la loi que j’ai écrit au ministre de la Défense et, qu’en réponse, nous avons été consultés par la DRH/MD à laquelle nous avons transmis nos commentaires et notre avis sur chacun des points abordés dans le rapport Moreau. 
  • Lecture de la lettre relative à la réforme des retraites adressée au ministre de la Défense le 9 juillet 2013
  • Lecture de la lettre relative à la réforme des retraites adressée au DRH/MD le 16 juillet 2013
Sur le plan de la manœuvre RH pour parler comme à l’Hôtel de Brienne, les dispositions suivantes devraient être adoptées. Elles sont conformes aux exigences du Livre blanc en termes de contraction des effectifs et sont reprises dans la loi de programmation 2014 - 2019 :
Ce sont surtout des leviers d’incitation au départ, ce qu’en d’autre temps on appelait une « loi de dégagement des cadres »…
  • La promotion fonctionnelle au grade immédiatement supérieur est proposée en contrepartie d’une affectation sur une fonction déterminée entre 24 et 36 mois avant la radiation des cadres. Il s’agit d’instituer la possibilité de promouvoir, au vu de leur mérite et de leurs compétences, certains militaires pour occuper une fonction déterminée sur une durée comprise entre 24 et 36 mois, avant leur radiation des cadres ou leur admission en deuxième section pour les officiers généraux.
  • La pension afférente au grade supérieur, à jouissance immédiate, attribuée en cas de départ volontaire à plus de cinq ans de la limite d’âge aux militaires de carrière satisfaisant à certaines conditions d’ancienneté. Inciter les colonels, lieutenants colonels, commandants, capitaines, adjudants chefs et adjudants de carrière à quitter l’institution militaire en échange d’une pension à liquidation immédiate revalorisée.
  • La limite maximale de durée des services appliquée à certains officiers n’ayant plus la possibilité statutaire d’être promus au grade supérieur : radiation à l’issue de la limite maximale identifiée par grade, compensée notamment par la jouissance immédiate de la pension sans décote.
  • La limite d’âge minimale et la limite d’âge supérieure, le maintien en activité au-delà de la première procédant d’une décision du gestionnaire, compensée si elle est négative par différentes gratifications dont la jouissance immédiate de la pension sans décote.
  • La disponibilité rénovée. Permettre à des militaires qui auront effectué plus de 17 années de service dont 6 comme officier d’être placés dans cette position de non-activité sur demande agréée du gestionnaire et dans le strict respect du contingentement de cette mesure. Celle-ci, d’une durée de 5 ans, sera dorénavant non renouvelable mais mieux rémunérée (50% de la solde la première année, 40% la deuxième et 30% les trois années suivantes.
  • Le pécule d’incitation au départ des militaires. Remplacer le dispositif de 2009. Ce dispositif couvre la période 2014/2019. Il modifie les montants de pécule susceptibles d’être accordés mais ne conditionne plus le versement de la seconde fraction à l’exercice d’une activité professionnelle.
 
Je ne saurais terminer mon allocution sans remercier – et vous demander d’ovationner – celui qui, tout au long de l’année, assure la permanence du bureau directeur de notre association. Je veux parler d’Alain Roy qui veille sur le fichier de nos adhérents, sur l’agenda de nos réunions statutaires et de nos activités, sur la gestion du courrier postal et électronique, sur l’établissement des cartes d’adhésion, sur l’élaboration, l’impression et la diffusion du programme d’assemblée générale, enfin sur tout puisqu’il fait tout pour l’association, y compris me tirer la manche quand l’intervention du président est absolument nécessaire. Merci d’applaudir notre ami Alain dont la bonne humeur imperturbable la disponibilité et la générosité sont pour moi le meilleur remède quand j’ai des doutes sur l’intérêt de mon investissement à l’AOM. Je n’oublie pas de remercier et faire applaudir aussi les autres membres du bureau, fidèles aux deux rendez-mensuels de nos travaux à l’Ecole militaire : Danis Pingal qui doit regretter de m’avoir passé le manche tant il est actif et force de proposition au sein du bureau. C’est lui qui tient notre site Internet et qui veille sur l’actualité de la défense. Jacques Bonneville dont la parfaite connaissance de la réglementation sur les associations nous évite de commettre des erreurs et Jacques Tupet, que j’aurais pu citer plus tôt car c’est lui qui siège au sein du CPRM et d’autres instances exerçant une veille particulièrement attentive qui nous permet d’intervenir avec pertinence sur les différents dossiers. Jacques est aussi notre représentant au comité de rédaction de La Baille où ses connaissances historiques et sa plume sont appréciées. Je n’oublie pas de saluer Brice Valmont, notre trésorier général qui est un adepte du télétravail ! Nous ne pouvons pas lui demander de venir de Toulon à nos réunions du bureau mais les informations circulent très bien entre nous et nos finances sont bien tenues. Bravo et merci à tous.
 
Demain, grâce aux bons offices de Charles-Henri qui a noué depuis longtemps avec les élus et personnalités de la région des liens très utiles à notre association, nous serons reçus à l’hôtel de ville de Cherbourg. J’aurai l’occasion de dire encore quelques mots pour remercier la municipalité de son accueil.
Je cède donc la parole à notre secrétaire général, Alain Roy.
 
Contre-amiral (2s) Serge Thébaut

Lecture du rapport moral par le secrétaire général.
Depuis notre précédent congrès, à Brest, les membres du bureau ont poursuivi leurs réunions à un rythme bimensuel pour assurer le suivi des travaux en cours et préparer la réunion du conseil d'administration.
Le conseil d'administration s'est réuni le samedi 6 avril 2013 sous la présidence de Serge THEBAUT. L'ordre du jour était constitué des sept points suivants :
Préparation de l'assemblée générale de 2013 à Cherbourg.
Point sur les relations avec les organismes auxquels nous sommes affiliés.
Point sur le bilan financier 2012 par le trésorier.
Point sur les adhésions (Adhérents, Administrateurs).
Point sur la situation et la distribution des objets funéraires.
Rapports des présidents de section.
Questions diverses (Reçus fiscaux, défraiement des administrateurs).
Un rappel a été fait aux membres du bureau et aux administrateurs dont les mandats arrivent à échéance en 2014, à savoir :
André REY,Brice VALMONT,
Michel AUDIGANESerge THEBAUT.
 
Les administrateurs, en fin de mandat, nous signaleront leur intention de se représenter pour un nouveau mandat au cours de cette assemblée.
 
Aucune candidature, d'un membre de notre association à un poste d'administrateur, n'a été exprimée.
 
Actuellement l'organisation du bureau est la suivante :
Président :                              Serge THEBAUT. (2014)
Vice-présidents :                      Jean Louis BLANCHET. (2015)
                                             Jacques BONNEVILLE. (2015)
Secrétaire général :                   Alain ROY. (2016)
Trésorier général :                     Brice VALMONT. (2014)
La représentation auprès du CPRM et des différents organismes dont l'AOM est partenaire (Cliama, Uncam, Comac, etc...) :             Jacques TUPET.
La commission des relations avec les usagers de l'hôpital du Val de Grace  :         
Danis PINGAL et André REY
Les membres d'honneur sont :
Bernard SORGUS et Danis PINGAL           présidents d'honneur.
Gaëtan LEGENDRE et Jacques TUPET      vice-présidents d'honneur.
Bernard BOISSON, Charles COVA et Camille RAYLAT   membres d'honneur.
Les membres administrateurs sont :
Michel AUDIGANE                             dont la fin de mandat est en 2014.
Jacques OHREL                                dont la fin de mandat est en 2015.
Les membres ès qualité sont les présidents de section :
Maurice LE FUSTEC                   président de la section de Brest.
Charles-Henri PIFFARELLY           président de la section de Cherbourg.
Etienne GARENC                        président de la section de Lorient.
Alain FUMAZ                             président de la section de Toulon.
 
Nous lançons un nouvel appel à candidature pour renouveler les membres, administrateurs éligibles, de notre conseil d'administration.
Je voudrais aussi évoquer les nombreuses réunions et audiences qui ont souvent mobilisé notre président et certains d'entre nous ces derniers mois. Serge Thébaut vous en a parlé dans son allocution d’ouverture et les présidents de section nous en diront aussi un mot.
Pour le bureau national, même si les réunions auxquelles nous sommes invités n’abordent pas toujours les domaines qui nous intéressent, nous nous efforçons d’être toujours représentés. Jacques Tupet assiste notamment aux réunions et pré-réunions pilotées par la DRH/MD (Direction des Ressources Humaines / Ministère de la Défense). Ce n’est pas toujours passionnant mais c’est un privilège pour notre association d’être reconnue et représentée dans ces instances proches du ministre de la Défense. Notre représentation au conseil d’administration de l’ARCO est terminée par la dissolution pure et simple de cet organisme suite à la suppression de ses ressources. Danis Pingal participe également avec André Rey à la commission des relations avec les usagers de l'hôpital du Val-de-Grâce.
Lors du Conseil d'Administration du 6 avril 2013, le contrôleur Michel AUDIGANE nous a fait part du résultat, sans réserve, de son contrôle des comptes de l'exercice de 2012.
L'approbation des comptes de l'exercice 2012 est donc proposée par le bureau et sera soumise à votre décision au cours de cette assemblée.
Les réunions et assemblées de la FAOMA sont toujours organisées, selon un calendrier régulier, au siège de l'AEN. La dernière réunion à laquelle Serge THEBAUT et Danis PINGAL ont participé s'est déroulée le 17 septembre.
Dans le cadre de notre adhésion, à la FAOMA, il faut signaler la participation, active et très appréciée de Jacques Tupet au comité de rédaction de la revue "la Baille".
 
Information des sections.
Dans le but de disposer, dans notre système informatique, des données fiables, nous communiquons aux présidents des sections la liste de nos adhérents.
Cette liste permet, aux présidents de chaque section de disposer, principalement, des adresses et des cotisations pour un usage interne à la section et de s'assurer de la bonne prise en compte par le siège des informations qui lui sont communiquées.
Cette liste est produite et transmise, principalement pour l'information des présidents des sections et accessoirement pour préparer la production des cartes des adhérents.
Ce document a été produit en janvier, pour fournir une situation de début d'année, puis en mars et mai après la prise en compte du règlement des cotisations, enfin en juin avec la production des cartes des adhérents et des lettres de convocation à notre assemblée générale.
 
Cotisations et cartes d’adhérent.
La prise en compte de l'information, du règlement de la cotisation annuelle, par le siège, entraine la production de la carte d'adhérent lors de la convocation à notre assemblée générale.
S'il y a lieu, pour les membres dont la cotisation n’est pas à jour, le défaut d'enregistrement d'une ou plusieurs cotisations est signalé sur la lettre d'accompagnement. Ce rappel est destiné à favoriser la régularisation d'oublis mais aussi à rectifier, éventuellement, une situation erronée. Pour être enregistrée à temps au fichier central, chaque information de cotisation doit parvenir, au siège, avant la fin du mois de mai.
 
Pour récapituler :
L’édition des cartes est automatisée à partir des informations enregistrées dans notre serveur informatique. Il est donc indispensable, quand vous relevez une erreur dans les informations vous concernant (cotisation, adresse, …) de la signaler à un responsable de section ou au siège par courrier ou messagerie.
 
Décès / Démissions.
En octobre dernier les nouveaux objets funéraires ont été mis en place dans les sections.
Au cours de l'année 2012 nous avons enregistré le décès de 18 de nos camarades et celui de 6 épouses.
Cette année nous avons déjà enregistré le décès de 11 de nos camarades et celui de 2 épouses.
Nous avons constaté, pour l'année 2012, 8 retours des publications adressées, à des veuves. Il faut conclure à un décès ou à un changement d'adresse sans suivi du courrier. C'est aussi le cas pour 2 de nos camarades dont le changement d'adresse ou le décès ne nous a pas été signalé. Le service de la revue est alors interrompu, ce qui amène parfois les adhérents négligents à s'en préoccuper.
Depuis le début de l'année en cours nous avons positionnés en "N'Habite Plus à l'Adresse Indiquée" (NHPAI) 4 dossiers de camarades.
Nous avons également enregistré la démission de plusieurs camarades (4) pour des raisons de santé et de plusieurs veuves (2) que la Baille n'intéressait pas.
 
Site Internet.
Je rappelle qu'un autre moyen de liaison et d'information, disponible en permanence, est à votre disposition sur notre site Internet. Je vous invite tous à le consulter régulièrement, si vous êtes équipé d'un ordinateur. L'adresse, un peu compliquée à mémoriser, est mentionnée dans la partie qui nous concerne de la rubrique "Vie des Associations" de la publication "La Baille". Il suffit de l'enregistrer une fois pour toutes dans les favoris de votre navigateur Internet.
 
Un grand merci à Charles-Henri PIFFARELLY, ainsi qu'à toute son équipe, pour leur investissement dans l'organisation de notre congrès.
Heureux congrès pour tous à Cherbourg. Et que vive l'AOM.
 

***
 
PV N° 1/2013 DE REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION
Le conseil d'administration de l'A.O.M., composé de :
MM.
 
Membres d'honneurs Bernard SORGUS Président d'honneur                              
  Danis PINGAL Président d'honneur                              
  Gaëtan LEGENDRE Vice-président d'honneur                       **
  Jacques TUPET Vice-président d'honneur                      
  Camille RAYLAT Membre d'honneur                                
  Bernard BOISSON Membre d'honneur                                
  Charles COVA Membre d'honneur                                 **
     
     
Membres élus Serge THEBAUT Président                                               
  Jean-Louis BLANCHET Vice-président                                        **
  Jacques BONNEVILLE Vice-président                                       
  Alain ROY Secrétaire général                                  
  Brice VALMONT Trésorier général                                    
  Michel AUDIGANE Administrateur                                      
  Jacques OHREL Administrateur                                       *
  André REY Administrateur                                      
                                                                  
     
     
Membres ès qualités Charles-Henri PIFFARELLY Président de la section de Cherbourg   
  Maurice LE FUSTEC Président de la section de Brest            
  Etienne GARENC Président de la section de Lorient        
  Alain FUMAZ Président de la section de Toulon          *
 
 
     
            (* représenté               ** excusé)
s'est réuni le samedi 6 avril 2013, sous la présidence de Serge THEBAUT.

ORDRE DU JOUR :

  • Point sur la situation et la distribution des objets funéraires.
  • Préparation de l'assemblée générale de 2013 à Cherbourg.
  • Point sur les relations avec les organismes auxquels nous sommes affiliés.
  • Point sur le bilan financier 2012 par le trésorier général.
  • Point sur les adhésions (Adhérents, Administrateurs).
  • Rapports des présidents de section.
  • Questions diverses (Reçus fiscaux, Défraiements des administrateurs).
Après avoir constaté que le quorum est atteint (plus des 2/3 des membres du conseil présents ou représentés), le président, Serge THEBAUT, ouvre la séance et présente l'ordre du jour.
 

l.Le mot du Président.

Le président salue les administrateurs présents et les remercie de leur venue.
Il fait part des excuses et pouvoirs établis par les administrateurs empêchés.
Il rappelle la réussite du congrès 2012 à Brest et à la pointe Saint-Mathieu et rend un hommage appuyé à Maurice Le Fustec et à son équipe.

Point 1 de l'ordre du jour :Point sur les objets funéraires.

La mise en place des objets funéraires en remplacement des palmes a commencé à la fin de l'année 2012.
La valeur retenue, pour la valorisation du stock, est de 20€ la plaque de verre.
Lors de la mise en place initiale, 24 plaques en verre ont fait l'objet d'une mise à disposition dans les sections (10 à Brest et Toulon et 4 à Cherbourg).
Chaque président précisera, régulièrement, ses besoins, afin de récupérer les plaques funéraires lors du conseil d'administration (avril) ou lors de l'assemblée générale (septembre).
A l'occasion de ce Conseil d'Administration un complément a été fourni aux sections (cinq pour Lorient, quatre pour Brest et trois pour Toulon).
En cas d'urgence, le recours à la poste est possible, à raison de quatre plaques par envoi, pour un cout de 13€.
Le président national interroge les présidents de section sur la réaction des familles auxquelles ce souvenir est offert. Toutes sont sensibles au geste de l’AOM mais on ignore si ces plaques sont ensuite scellées sur les sépultures ou exposées au domicile de la famille du défunt.

Point 2 de l'ordre du jour :Préparation de l'Assemblée Générale de 2013.

Le président de la section Cherbourgeoise présente aux membres du conseil d'administration les modalités d’organisation de notre prochaine assemblée générale à Cherbourg.
Le programme qui est en cours d'élaboration se déroule sur deux jours, les 5 et 6 octobre, selon le principe suivant :
  • Samedi matin accueil ;
  • Samedi midi : déjeuner en ville avec un déplacement organisé ;
  • Samedi après-midi : assemblée générale, puis conseil d'administration, et excursion pour les familles ;
  • Samedi soir, vers 20h00 : dîner hors la ville avec un déplacement organisé ;
  • Dimanche matin messe, lieu à préciser selon disponibilité, et éventuellement dépôt de gerbe ;
  • Dimanche midi repas de clôture au Cercle ;
Les réservations pour l'hébergement seront à prendre individuellement.
Les réservations pour les repas et leur règlement par chèque à l'ordre de l'AOM seront à adresser au trésorier de la section Cherbourgeoise, Guy ELIE.
La date limite d'inscription sera précisée lors de l'envoi des convocations.
La convocation à l'assemblée générale sera adressée aux membres actifs vers le 15 juin avec le détail de l'organisation, les modalités d'inscription et la carte d'adhérent pour ceux qui sont à jour de la cotisation annuelle.

Point 3 de l'ordre du jour :Point sur les relations avec les organismes auxquels nous sommes affiliés.

Jacques TUPET, informe les membres du conseil d'administration, de sa participation aux différentes instances dont l’AOM est partenaire :
CPRM, (Conseil Permanent des Retraités Militaires).
Instance de concertation de l'institution avec les associations de retraités, qui est présidée par le Directeur des Ressources Humaines de la Défense.
Ce conseil perdure malgré la réforme de 2005 depuis laquelle la position de "retraité" n’existe plus dans les statuts.
Cette instance examine tous les textes nouveaux, présentés quinze jours plus tard au CSFM (Conseil Supérieur de la Fonction Militaire), et émet un avis comme le CSFM.
Le CPRM suit particulièrement le dossier délicat des pensions militaires d’invalidité dont les taux sont plus favorables pour les marins que pour les autres militaires.
Etienne GARENC pose la question sur le pouvoir de cet organisme au sujet des retraites. Jacques TUPET précise que le CPRM ainsi que le CSFM sont des organismes consultatifs et qu'ils ne font qu'émettre un avis.
Maurice LEFUSTEC demande quels sont les sujets qui sont abordés dans ces commissions.
Danis PINGAL précise que dans ces commissions c'est l'ensemble des nouveaux textes généraux, pour la défense, qui sont présentés. Peu de ces textes concernent la Marine directement, mais peuvent avoir des conséquences.
Serge THEBAUT précise qu'il est bon d'être présent dans ces commissions même si peu de sujets nous concernent directement.
COMAC (Comité d'Action).
Regroupement de certaines associations de sous-officiers des trois armées, de la gendarmerie et de l'ANOCR (Officier de carrière en retraite) ;
L'ANFASOCAF (Association Nationale et Fédérale des Anciens Sous-Officiers de Carrière de l'Armée Française) qui s'est dissoute ne fait plus partie du COMAC.
Ce comité traite des questions en rapport avec celles du CPRM, il est présidé par le Commissaire BERNARD de l'ANOCR qui entretient des relations au Conseil d'Etat.

UNCAM pour la protection du droit des militaires.
Les questions traitées sont essentiellement liées aux aspects juridiques de la reconversion. L’application des nouvelles limites d’âge rend moins pressante l’action de l’UNCAM.
Cet organisme est présidé par l'Amiral LACAILLE
ACORAM (Officiers de Réserve de la Marine).
Sans grand intérêt pour nous depuis l'institution de la nouvelle réserve.
Je propose de nous désengager, si le Conseil y consent.
La FAOMA (Fédération des Associations d'Officiers servant ou ayant servi la Marine en Activité).
La quasi-totalité des associations d'officiers de la Marine sont représentées à la FAOMA.
Serge THEBAUT, notre président, prend la parole pour préciser que notre intégration dans la fédération n’offre que des avantages. Nous y sommes considérés et notre voix compte comme celle de l’AEN. Jacques TUPET (est chargé de) contribue à la rubrique culturelle consacrée au vocabulaire Marine et occasionnellement à la rubrique histoire de la revue La Baille. Notre président appartient, lui, au jury du prix Eric Tabarly du meilleur livre de mer décerné par l’AEN. Désormais, comme l’AEN, l’AOM bénéficie des services de l’AOVC en matière de reconversion.
La FAMMAC (Fédération des Anciens Marins et Marins Anciens Combattants).
Le nouveau président de la FAMMAC est un Administrateur Général des Affaires Maritimes.
Danis PINGAL informe, les membres du conseil d'administration, de la dissolution de l'ARCO (Association pour la Reconversion Civile des Officiers et des sous-officiers).
Danis PINGAL signale également sa présence et celle d'André REY dans la "Commission des Usager" de l'hôpital du Val de Grace. Cette commission examine les réclamations, de toutes natures, des usagers.

Point 4 de l'ordre du jour :Point sur le bilan financier 2012 par notre trésorier général.

Brice VALMONT occupe les fonctions de trésorier général depuis 2003.
Le bilan financier de l'exercice 2012 fait apparaître un léger excédent lié aux subventions du Conseil Général et de la mairie de Brest pour notre Assemblée Générale de 2012.
Le rapprochement des pièces et le contrôle des comptes a été réalisé par Michel AUDIGANE qui nous fait part de la bonne tenue de la comptabilité de notre association et qu'il valide sans réserve leur exactitude.
Les comptes de 2012 peuvent être présentés à notre Assemblée Générale pour validation.

Point 5 de l'ordre du jour :Point sur les adhésions.

Nouveaux membres.
Le règlement intérieur (articles 16 à 19) Admission, Radiation, Exclusion, prévoit que la cotisation annuelle peut exceptionnellement être dispensée temporairement de règlement pour un membre ou un groupe de membres sur justification.
La dispense est accordée par le conseil d'administration sur proposition du président.
En prenant en compte cette disposition, le président, peut proposer aux nouveaux officiers de la promotion EMF/OSM 2013, l'adhésion à titre gratuit, pour la première année, aux nouveaux adhérents, en guise de bienvenue.
Maurice LEFUSTEC signalera au siège la liste des nouveaux adhérents qui profiteront de cette disposition.
Une nouvelle position statutaire est créée pour satisfaire les besoins d'automatisation, à savoir "Nouvel Actif".
Membres Administrateurs.
Un rappel a été fait aux membres du bureau et aux administrateurs dont les mandats arrivaient à échéance en 2014, à savoir :
  • Serge THEBAUT,
  • Brice VALMONT,
  • André REY,
  • Michel AUDIGANE.

Point 6 de l'ordre du jour :Rapports des présidents de section.

Il est procédé à un tour de table pour donner la parole aux présidents de section.

Cherbourg.

Charles-Henri PIFFARELLY, président de la section de Cherbourg, fait le point sur la situation des membres de la section qu'il préside et du rapprochement local réalisé entre diverses associations.
La section est vieillissante, les membres sont très dispersés et leur état de santé ne leur permet pas toujours de rester actifs.
Pas de demande pour compléter le stock de plaques funéraires.

Brest.

Maurice LE FUSTEC, président de la section de Brest, nous fait part des remarques qu'il a collectées auprès des membres de la section Brestoise sur la revue "la Baille" qui ne relate pas les activités de la section.
Serge THEBAUT fait observer que la section de Brest est la seule à établir des comptes rendus réguliers de ses activités. Ceux-ci sont mis en ligne sur le site de l’AOM. Il n’est pas envisagé de les publier dans La Baille dont nous ne sommes pas les seuls lecteurs. Une telle rubrique alimentée uniquement par les échos brestois laisserait penser que l’AOM est devenue une association régionale.
Il a de très bons contacts avec les autorités de la Marine, à la Préfecture maritime et au CIN Brest notamment.
La section Brestoise est très active et effectue environ trois excursions par an dans la région ainsi que trois à quatre réunions au Cercle Naval suivies d'un repas avec les familles.

Lorient.

Etienne GARENC président de la section de Lorient,
La section de Lorient effectue quatre réunions de groupe par an sur des thèmes historiques.
Etienne GARENC nous fait une brève présentation de l'activité de la DCNS Lorient en construction neuve, des FREMM (FRégate Européenne Multi Missions).
Etienne GARENC demande la remise de cinq (5) plaques funéraires.

Toulon.

Michel AUDIGANE représente Alain FUMAZ président de la section de Toulon, excusé en raison d’un voyage.
Il profitera du changement des autorités militaires qui doit intervenir, au cours de cette année, pour prendre contact et représenter l'AOM auprès du haut commandement local.
En général à Toulon les réunions qui sont programmées ne rassemblent guère plus de 20 membres
 

Point 7 de l'ordre du jour :Questions diverses.

Point sur les reçus fiscaux.

Etienne GARENC nous demande pourquoi nous ne délivrons plus de reçus fiscaux.
Seules les associations déclarées d'utilité publique, ce qui n’est pas le cas de l’AOM, sont autorisées à délivrer des reçus fiscaux.
 

Point sur le défraiement des administrateurs.

Etienne GARENC nous pose une question sur le remboursement des frais des administrateurs lors d'un déplacement pour satisfaire à une convocation.
Le règlement intérieur (article 13 et 14) précise les modalités des indemnisations.
En dehors des congrès annuels, les déplacements des membres du bureau, dans les ports, à l'occasion de manifestation ou de réunion, sont indemnisés :
  • Les transports sur la base du tarif SNCF en seconde classe ;
  • L'hébergement (nuitée et repas) sur la base du tarif de Cercle Naval.
Le règlement intérieur (article 15) précise que le conseil d'administration est indemnisé sur les mêmes bases que celles utilisées pour le déplacement des membres du bureau.

Point sur l'évolution de la Marine.

Brice VALMONT nous fait un rapide tour d'horizon des évolutions possibles compte tenu de la situation économique de la France et de la tendance que prennent les événements sur le plan politique.
Il est quasiment acquis qu'une nouvelle déflation est à prévoir pour les années à venir.
Un point sera réalisé sur l'intérêt d'un abonnement des présidents de section à la revue sillage de la FAMMAC.
 
L'ordre du jour étant épuisé, personne ne demandant la parole, la séance est levée.
 
 

***

 
                                              
PV N° 2/2012 DE REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION
Le conseil d'administration de l'A.O.M., composé de :
MM.
 
Membres d'honneurs Bernard SORGUS Président d'honneur                          
  Danis PINGAL Président d'honneur                          
  Gaëtan LEGENDRE Vice-président d'honneur                  **
  Jacques TUPET Vice président d'honneur                  
  Camille RAYLAT Membre d'honneur                            
  Bernard BOISSON Membre d'honneur                            
  Charles COVA Membre d'honneur                             **
     
     
Membres élus Serge THEBAUT Président                                           
  Jean-Louis BLANCHET Vice-président                                   *
  Jacques BONNEVILLE Vice-président                                               *
  Alain ROY Secrétaire général                              
  Brice VALMONT Trésorier général                               
  André REY Administrateur                                  
  Marcel ROY Administrateur                                  
  Michel AUDIGANE Administrateur                                   *
  Jacques OHREL Administrateur                                   *
     
     
Membres ès qualités Charles-Henri PIFFARELLY Président de la section de Cherbourg            *
  Maurice LEFUSTEC Président de la section de Brest       
  Etienne GARENC Président de la section de Lorient    
  Alain FUMAZ Président de la section de Toulon     
     
 

            (* représenté               ** excusé)
s'est réuni le samedi 15 septembre 2012, sous la présidence de Serge THEBAUT.

ORDRE DU JOUR :

  • Prise en compte de la réélection des anciens administrateurs.
  • Prise en compte de l'élection du nouvel administrateur.
  • Élection des membres du bureau et répartition des fonctions.
  • Remplacement des palmes.
  • Montant de la cotisation pour l'année 2013.
  • Choix du lieu de l'assemblée générale de 2013.
  • Questions diverses.
Après avoir constaté que le quorum est atteint (plus des 2/3 des membres du conseil), le président ouvre la séance et présente l'ordre du jour.

Point 1 : Prise en compte de la réélection des anciens administrateurs.

Un des deux administrateurs sortants a été réélu, par l'assemblée générale, à savoir :
                        Alain ROY

Point 2 : Prise en compte de l'élection du nouvel administrateur.

Aucun membre présent lors de l'assemblée générale n'a exprimé la volonté d'être administrateur.

Point 3 : Élection des membres du bureau et répartition des fonctions.

La proposition d'organisation du bureau est la suivante :
Président                       : Serge THEBAUT.
Vice-présidents               : Jean-Louis BLANCHET.
                                    : Jacques BONNEVILLE.
Secrétaire général            : Alain ROY.
Trésorier général              : Brice VALMONT.
Représentant auprès des différents organismes          : Jacques TUPET.      
  (CPRM, CLIAMA, UNCAM, COMAC, etc.).
Participation à l'ARCO        : Danis PINGAL.
Les administrateurs présents acceptent cette proposition qui est adoptée.
Point 4 : Remplacement des palmes.
Le remplacement des palmes par une plaque en verre transparente gravée est adopté par l'assemblée générale.
Le bureau assurera le stockage et la diffusion vers les sections.
Point 5 : Montant de la cotisation pour l'année 2013.
Le montant de la cotisation fixé par l'assemblée générale pour l'année 2013 est de 40 €.

Point 6 : Choix du lieu de l'assemblée générale de 2013.

Le lieu retenu, par l'assemblée générale, pour l'assemblée générale de 2013 est Cherbourg.

Point 7 : Questions diverses.

Sans objet.
Les questions à l'ordre du jour étant épuisées, le président Serge THEBAUT annonce la fin de notre conseil d'administration.
 
 

***
ASSEMBLEE GENERALE

 
Du 15 septembre 2012 à BREST


 
 
Notre assemblée générale était convoquée le samedi 15 septembre 2012 à 14h30 à Brest dans la salle Eurydice de l'Espace Océan. Cinquante-deux de nos camarades étaient présents et quatre-vingt-deux autres avaient établi des pouvoirs, montrant ainsi leur fidélité à l'association et leur attention à ses activités.
Le comptage des membres présents et le recueil des pouvoirs effectués, l'assemblée générale est ouverte par le président national.
Serge THEBAUT remercie les participants ainsi que les organisateurs et procède à l'ouverture de l'assemblée générale.
Allocution d'ouverture.
Pour la troisième année consécutive, j’ai l’honneur de présider l’assemblée générale de notre association. C’est une responsabilité que je suis particulièrement heureux et fier d’exercer cette année à Brest qui demeure la principale section de l’AOM pour les effectifs qu’elle regroupe comme pour ses activités.
Avant d’aller plus loin, je vous remercie de vous lever un instant pour observer une minute de silence en hommage à nos camarades disparus.
 
Minute de silence
 
Brest a beaucoup compté dans ma propre carrière. J’y ai embarqué pour la première fois en 1972 à bord de l’escorteur rapide Le Breton. J’y suis revenu en 1979 comme premier maître, adjoint de l’officier de relations publiques. Ce poste a été déterminant pour la suite puisque la communication et les relations publiques ont dominé ma carrière d’officier. Je suis d’ailleurs revenu à Brest à la fin des années 1990, cette fois comme officier de communication régionale. J’ai eu beaucoup de plaisir à travailler avec les médias régionaux mais aussi avec la municipalité où j’ai gardé de nombreux amis.
Je suis donc heureux d’y revenir aujourd’hui pour notre congrès annuel, soigneusement préparé par Maurice Le Fustec et sa garde rapprochée dont Louis Le Dreff est sans aucun doute le premier janissaire.
Je me réjouis de reconnaître beaucoup de visages amis dans cette salle. Certains sont là en voisins fidèles aux activités de la section mais beaucoup d’autres ont surmonté la crainte de la distance et d’un climat injustement calomnié, pour être avec nous ce week-end au « bout du monde », « pen ar bed » en langue bretonne. J’avais, l’an dernier à Saint-Malo, insisté sur mes regrets de ne pas avoir obtenu une plus grande affluence à nos retrouvailles annuelles. C’est beaucoup mieux cette année, grâce à nos camarades de la section régionale, mais aussi grâce à la fidélité de nos adhérents venus d’autres sections. Le programme élaboré par Maurice et son équipe y est forcément pour quelque chose. Je sais que l’organisation en est parfaite et que n’aurons que des surprises agréables mais, le supplément indéniable qui nous est proposé cette année, est la cérémonie qui se déroulera demain au Mémorial national aux marins morts pour la France. Grâce à mon ami l’amiral Pierre Léaustic qui préside l’association « Aux Marins » nous bénéficierons dans un cadre unique, face à la mer d’Iroise, d’une cérémonie personnalisée qui nous permettra de vivre un moment de mémoire et d’émotion et de rendre solennellement hommage à nos anciens.
Depuis l’an dernier à Saint-Malo, la situation de nos effectifs ne s’est guère améliorée. Alain Roy vous fera un point précis en présentant le rapport moral. Comme je l’ai déjà indiqué, nous sommes moins nombreux en raison des contraintes de l’âge et de la maladie auxquelles nos adhérents n’échappent pas. Mais, c’est surtout le faible recrutement de nouveaux adhérents qui affecte nos effectifs. Cela ne veut pas dire que je suis pessimiste pour l’avenir de notre association car, de temps en temps, des candidats à l’adhésion se manifestent. D’ailleurs, il y a peut-être aujourd’hui dans la salle quelques nouveaux camarades qui ont pris tout récemment contact avec nous. Je leur souhaite naturellement la bienvenue et je compte sur eux pour nous aider à recruter davantage encore.
L’AOM n’a pas, toute seule, la prétention de peser vraiment auprès des autorités du ministère de la Défense et de la Marine nationale pour la défense des intérêts de ses ressortissants. En revanche, il est essentiel qu’elle demeure représentative des officiers qu’elle a vocation à rassembler (les officiers spécialisés de la marine de carrière et sous contrat) pour être considérée et écoutée au sein de la FAOMA, la fédération des associations d’officiers de la marine à laquelle elle appartient depuis 5 ans. Comme le prévoient ses statuts, la FAOMA est notamment chargée de soutenir les intérêts moraux et matériels des officiers des associations qui la composent et de faciliter l’examen de tout problème d’intérêt commun, tout en s’interdisant toute activité relevant d’un groupement professionnel ou politique. Vous comprendrez que dans un débat public aussi grave que celui que nous avons connu il y a quelques années à propos de l’interdiction du cumul « emploi-retraite », une intervention de la FAOMA pèserait considérablement plus qu’une manifestation unilatérale de l’AOM. Les nuages qui s’accumulent sur le budget de la défense et sur les ressources humaines de ce ministère n’augurent pas un avenir serein. Les blogs spécialisés défense qui fleurissent sur Internet montrent qu’aux yeux de beaucoup de courageux anonymes, les militaires, et particulièrement les officiers, demeurent des privilégiés dont il convient de supprimer les avantages. Et je ne vous parle pas des officiers généraux en deuxième section qui sont les premiers dont la tête doit être coupée ! Il n’y aura pas forcément de nouvelle nuit du 4 août mais il faut rester prêt – dans nos structures associatives, puisque nous n’avons pas de syndicats – à faire face à des mesures visant injustement notre corporation.
Autant notre adhésion à la FAOMA demeure à mes yeux stratégique, autant je suis réservé sur la pérennité de notre partenariat avec deux autres organismes : la FAMMAC et l’ARCO.
En ce qui concerne la FAMMAC, La question se pose car la fédération perdra bientôt une grande partie du soutien matériel et humain que lui apportait la Marine : des locaux à la Pépinière et du personnel civil et militaire. Nous avons été alertés par le nouveau président, le contre-amiral Jacques Blanc, qui nous demande de nous prononcer rapidement sur la reconduction de notre adhésion et d’envisager une augmentation sensible de notre cotisation. Nous voterons tout à l’heure pour ces questions mais je voulais dès maintenant vous indiquer que je n’étais pas favorable à une augmentation de notre écot au fonctionnement de la FAMMAC. Si vos votes en décident, nous la quitterons à regret et nous devrons nous organiser pour nous passer du concours qu’elle nous apporte : essentiellement le recueil de notre courrier et le stockage de nos archives.
L’ARCO, au conseil d’administration de laquelle Danis Pingal a pris la succession d’André Rey, est aussi confrontée à une situation très difficile avec le non renouvellement au 1er janvier 2013 de la convention qui la liait au ministère de la Défense et donc à l’arrêt du financement par la Défense des activités d’accompagnement vers l’emploi qui sont sa raison d’être. L’amiral Capart qui préside l’ARCO a organisé récemment plusieurs réunions de travail. Les associations qui en sont membres pourraient aussi être sollicitées pour un soutien financier. La décision du ministère de la Défense de dénoncer la convention paraissant définitive, je ne suis pas favorable à un tel soutien. Mais vous voterez aussi tout à l’heure sur ce point.
Quant à la FAOMA dont je vous disais il y a un instant toute l’importance qu’elle représente pour nous, elle doit faire face, avec l’AEN, à une augmentation de ses charges, en raison notamment de la suppression des renforts en personnel que lui apportait jusqu’à présent la Marine.
Elle nous permet aussi de bénéficier de l’abonnement à La Baille, et cela justifie à mes yeux l’augmentation raisonnable de la cotisation annuelle à l’AOM comportant l’abonnement à La Baille, qui sera soumise tout à l’heure à vos votes.
N’étant plus en activité depuis un peu plus de deux ans, j’accède moins facilement à l’actualité de la Marine nationale même si beaucoup d’informations sont aujourd’hui disponibles sur internet. Je garde cependant le privilège de rencontres fréquentes avec les hautes autorités actuelles de la Marine. C’est ainsi que j’ai été reçu en juillet par l’amiral Bernard Rogel, chef d’état-major de la Marine qui m’a accordé un entretien le soir même de son audition par la commission de la défense et des forces armées de l’Assemblée nationale. Cette rencontre va donner lieu prochainement à la publication d’un article dans la revue que je dirige aujourd’hui pour l’Union des associations d’auditeurs de l’IHEDN. Je ne peux pas vous en donner la primeur mais je résumerai dans un instant les principaux points abordés par le CEMM à l’assemblée nationale et en tête-à-tête.
Les présidents et conseils d’administration successifs de l’AOM ont toujours placé en tête de leurs objectifs d’obtenir de la Marine la nomination régulière d’officiers généraux issus du corps des OSM et l’inscription chaque année d’un ou deux capitaines de frégate OSM au tableau d’avancement des capitaines de vaisseau. Cette attente a été satisfaite ces dernières années – et j’en suis l’un des heureux bénéficiaires – mais l’on sait que la révision des statuts et l’évolution des conditions d’avancement rendront plus difficile à l’avenir l’accès des OSM de recrutement interne au rang d’officier supérieur. Pour 2012, il faut saluer la nomination au grade de contre-amiral en 1ère section du capitaine de vaisseau Anne Cullerre. Le CA Cullerre, a commencé sa carrière comme officier du CTAM avant de rejoindre le corps des officiers spécialisés de la Marine. Elle a pris le 3 septembre les fonctions de commandant supérieur des forces armées en Polynésie française. Par ailleurs, deux capitaines de frégate OSM, Xavier Landot et Eric Aymard, ont été inscrits au tableau d’avancement 2012 de capitaine de vaisseau. A ma connaissance, ils n’ont pas encore été promus.
L’assemblée générale de l’AOM offre aussi l’occasion d’échanger entre nous sur la Marine, sur son actualité et son avenir. Ceux qui sont toujours en activité ont connaissance de ces informations mais je sais que les plus anciens d’entre nous apprécient chaque année ce rafraichissement des connaissances. Comme je vous l’ai dit plus tôt, je résumerai ces informations en reprenant quelques-uns des items abordés par l’amiral Rogel devant la commission Défense de l’assemblée nationale que préside la députée finistérienne Patricia Adam, et quand j’ai rencontré le CEMM le 18 juillet.
Au cours des mois de mai et juin dernier, la Marine a déployé chaque jour à la mer plus de 52 bâtiments et 6 500 marins.
Notre Marine est la dernière qui possède en Europe toutes les capacités navales. Elle est donc en quelque sorte capable de représenter la puissance navale de l’Europe. La Royal Navy, marine longtemps comparable, n’a plus l’ensemble des capacités. Elle a repoussé à 2020 la construction de son porte-avions et elle ne dispose pas de BPC (comme le Mistral). Elle n’a plus d’aviation de patrouille maritime.
L’opération Harmattan, qui visait à protéger les populations libyennes, a permis, dans un conflit de moyenne intensité, de mettre en œuvre en coopération avec d’autres nations et aux côtés des autres armées, l’ensemble des composantes de la Marine – le porte-avions mais aussi le BPC, armé par des hélicoptères de l’armée de Terre. Elle a été riche d’enseignements en particulier parce que toutes les forces sont passées par la mer, y compris les forces aériennes. Une des caractéristiques des crises modernes est en effet que, dans un contexte qui n’est ni la guerre, ni tout à fait la paix, la mer est souvent la seule voie d’accès possible.
L’âge moyen de la flotte française qui compte 75 navires de combat et de soutien est de 24 ans. La Marine compte 37 700 militaires et civils. Les deux tiers (21 800) sont affectés dans les forces opérationnelles. 64% des militaires servent sous contrat. Le taux de féminisation est de 13,5 %. A la mer ce taux est de 9%. La réduction de 6 000 personnels imposée par la RGPP a rendu nécessaire l’application de règles de micro-management des ressources humaines pour gérer les nombreuses spécialités de la marine devenues des micro-populations.
L’action de l’Etat en mer mobilise en permanence un quart des moyens dans le cadre de missions de sauvegarde de nos concitoyens ou de sécurité : lutte contre le narcotrafic (En 2011 plus de dix tonnes de cocaïne ont été saisies), interception de près de 2 000 migrants, contrôle de 5000 navires de pêche, détection de 22 pollutions en haute mer dont 19 ont fait l’objet de procès-verbaux permettant d’engager des poursuites judiciaires contre les pollueurs.
Le rapport thématique de la Cour des Comptes de juillet 2012 sur le bilan à mi-parcours de la LPM souligne que le dimensionnement de la flotte ne permet pas à la Marine de respecter en permanence son contrat opérationnel conventionnel. Par exemple, pendant les opérations en Libye, certaines missions ont dû être abandonnées (la lutte contre le narcotrafic, l’immigration illégale ou des missions de sûreté au profit de la Fost). L’amiral Rogel considère aujourd’hui, compte tenu des missions qui sont données à la Marine, que son format est juste suffisant. La Marine peut intervenir pour des opérations allant de la basse à la haute intensité et touchant à la défense comme à la sécurité. Mais elle intervient dans un contexte où, à l’avenir, les enjeux maritimes ne vont cesser de croître.
Je ne saurais terminer mon allocution sans remercier – et vous demander d’ovationner – celui qui, tout au long de l’année, assure la permanence du bureau directeur de notre association. Je veux parler d’Alain Roy qui veille sur le fichier de nos adhérents, sur l’agenda de nos réunions statutaires et de nos activités, sur la gestion du courrier postal et électronique, sur l’établissement des cartes d’adhésion, sur l’élaboration, l’impression et la diffusion du programme d’assemblée générale, enfin sur tout puisqu’il fait tout pour l’association, y compris me tirer la manche quand l’intervention du président est absolument nécessaire. Merci d’applaudir Alain qui est pour moi ce que Louis Le Dreff est pour Maurice Le Fustec.
Tout à l’heure, grâce aux bons offices de Maurice qui a noué depuis longtemps avec les élus de la région des liens très utiles à notre association, nous serons reçus à l’hôtel de ville de Brest. J’aurai l’occasion de dire encore quelques mots pour remercier la municipalité de son accueil et de toutes ses attentions, alors même que demain nous lui préférerons Plougonvelin pour terminer notre congrès.
Je cède donc la parole à notre secrétaire général, Alain Roy.
 
Contre-amiral (2s) Serge Thébaut
 
Lecture du rapport moral par le secrétaire général.
 
Depuis notre précédent congrès, à Saint Malo, les membres du bureau ont poursuivi leurs réunions à un rythme bimensuel pour assurer le suivi des travaux en cours et préparer la réunion du conseil d'administration.
Le conseil d'administration s'est réuni le samedi 14 avril 2012 sous la présidence de Serge THEBAUT. L'ordre du jour était constitué des sept points suivants :
Point sur la situation et la distribution des palmes.
Préparation de l'assemblée générale de 2012 à Brest.
Point sur les relations avec les organismes auxquels nous sommes affiliés.
Point sur le bilan financier 2010 par les contrôleurs.
Point sur le bilan financier 2011 par le trésorier.
Point sur le recrutement.
Rapports des présidents de section.
Un rappel a été fait aux membres du bureau et aux administrateurs dont les mandats arrivent à échéance en 2013, à savoir :
Marcel ROY,Alain ROY.
 
L'administrateur Alain ROY, en fin de mandat, accepte de se représenter pour un nouveau mandat.
 
Aucune candidature, d'un membre de notre association à un poste d'administrateur, n'a été exprimée.
 
Actuellement l'organisation du bureau est la suivante :
Président :                           Serge THEBAUT. (2014)
Vice-présidents :                   Jean Louis BLANCHET. (2015)
                                          Jacques BONNEVILLE. (2015)
Secrétaire général :                Alain ROY. (2013)
Trésorier général :                  Brice VALMONT. (2014)
La représentation auprès du CPRM et des différents organismes dont l'AOM est partenaire (Cliama, Uncam, Comac, etc...) :   Jacques TUPET.
Participation à l'ARCO                                  Danis PINGAL.
Les membres d'honneur sont :
Danis PINGAL                                 président d'honneur.
Bernard SORGUS                             président d'honneur.
Gaëtan LEGENDRE                           vice-président d'honneur.
Jacques TUPET                               vice-président d'honneur.
Bernard BOISSON                             membre d'honneur.
Charles COVA                                  membre d'honneur.
Camille RAYLAT                                membre d'honneur.

Les membres administrateurs sont :
Marcel ROY                                       dont la fin de mandat est en 2013.
André REY                                        dont la fin de mandat est en 2014.
Michel AUDIGANE                               dont la fin de mandat est en 2014.
Jacques OHREL                                  dont la fin de mandat est en 2015.
Les membres ès qualité sont les présidents de section :
Maurice LE FUSTEC                    président de la section de Brest.
Charles-Henri PIFFARELLY           président de la section de Cherbourg.
Etienne GARENC                        président de la section de Lorient.
Alain FUMAZ                             président de la section de Toulon.
Nous lançons un nouvel appel à candidature pour renouveler les membres, administrateurs éligibles, de notre conseil d'administration.
Je voudrais aussi évoquer les nombreuses réunions et audiences qui ont souvent mobilisé notre président et certains d'entre nous ces derniers mois. Serge Thébaut vous en a parlé dans son allocution d’ouverture et les présidents de section nous en diront aussi un mot.
Pour le bureau national, même si les réunions auxquelles nous sommes invités n’abordent pas toujours les domaines qui nous intéressent, nous nous efforçons d’être toujours représentés. Jacques Tupet assiste notamment aux réunions et pré-réunions pilotées par la DRH/MD (Direction des Ressources Humaines / Ministère de la Défense). Ce n’est pas toujours passionnant mais c’est un privilège pour notre association d’être reconnue et représentée dans ces instances proches du ministre de la Défense. Notre représentation au conseil d’administration de l’ARCO était menacée depuis que notre camarade André Rey avait annoncé son départ. La place était convoitée par de nouvelles associations récemment admises à l’ARCO. Nous sommes intervenus fermement auprès de son président pour confirmer notre attachement à cette adhésion et assurer l’élection de notre camarade Danis Pingal qui succède ainsi à André Rey. Mais c’était avant la dénonciation de la convention qui permettait le financement des missions de reconversion de l’ARCO par le ministère de la Défense. Danis Pingal participe également à la commission des relations avec les usagers de l'hôpital du Val-de-Grâce.
Lors du Conseil d'Administration du 14 avril 2012, les remarques des contrôleurs ont été prises en compte et l'exercice de 2010 est validé.
Les comptes de l'exercice 2011 ont été contrôlés. Ils seront soumis à votre approbation au cours de cette assemblée.
Les réunions et assemblées de la FAOMA sont toujours organisées, selon un calendrier régulier, au siège de l'AEN. Le prochain conseil d’administration auquel Serge Thébaut et Danis Pingal assisteront se déroulera dans quelques jours, le 19 septembre.
Dans le cadre de notre adhésion, à la FAOMA, il faut signaler la participation, active et très appréciée de Jacques Tupet au comité de rédaction de la revue "la Baille".
Cartes d’adhérent
Cette année l’édition des cartes d'adhérent a été réalisée fin mai. Les cartes ont été jointes au courrier de convocation à l’assemblée générale.
Depuis la production de cette série, des cotisations tardives ont été enregistrées au siège. Elles donneront lieu à l’édition d’une nouvelle série de cartes dans les semaines qui viennent.
S'il y a lieu, pour les membres dont la cotisation n’est pas à jour, le défaut d'enregistrement d'une ou plusieurs cotisations est signalé sur la lettre d'accompagnement. Ce rappel est destiné à favoriser la régularisation d'oublis mais aussi à rectifier, éventuellement, une situation erronée. Pour être enregistrée à temps au fichier central, chaque information de cotisation doit parvenir, au siège, avant la fin du mois de mai.
Pour récapituler :
Les cotisations hors délais et les cotisations non acquittées représentent, comme l’année dernière 42% des cotisations de nos adhérents. C’est trop car cela complique la gestion et cela génère des frais de correspondance supplémentaires.
L’édition des cartes est automatisée à partir des informations enregistrées dans notre serveur informatique. Il est donc indispensable, quand vous relevez une erreur dans les informations vous concernant (cotisation, adresse, …) de la signaler à votre responsable de section ou au siège par courrier ou messagerie.
Décès - Palmes funéraires
Après une étude de faisabilité et en recherchant un article moins coûteux pour l’AOM, le bureau a pris la décision de ne pas renouveler le stock de palmes funéraires et de proposer désormais un nouvel objet souvenir de l’AOM aux familles de nos camarades décédés. En effet, les palmes ne sont pas adaptées en cas d’incinération et sont convoitées et souvent volées dans les cimetières comme d’autres objets de bronze.
Au cours de l'année 2011 nous avons enregistré le décès de 11 de nos camarades et celui de 2 épouses.
Cette année nous avons déjà enregistré le décès de 7 de nos camarades et celui de 4 épouses.
Nous avons constaté, pour l'année 2011, 7 retours des publications adressées à des veuves. Il faut conclure à un décès ou à un changement d'adresse sans suivi du courrier. C'est aussi le cas pour 4 de nos camarades dont le changement d'adresse ou le décès ne nous a pas été signalé. Le service de la revue est alors interrompu, ce qui amène parfois les adhérents négligents à s'en préoccuper.
Depuis le début de l'année en cours nous avons positionnés en "N'Habite Plus à l'Adresse Indiquée" (NHPAI) 7 dossiers de veuves.
Site Internet
Je rappelle qu'un autre moyen de liaison et d'information, disponible en permanence, est à votre disposition sur notre site Internet. Je vous invite tous à le consulter régulièrement, si vous êtes équipé d'un ordinateur. L'adresse, un peu compliquée à mémoriser, est mentionnée dans la partie qui nous concerne de la rubrique "Vie des Associations" de la publication "La Baille". Il suffit de l'enregistrer une fois pour toutes dans les favoris de votre navigateur Internet.
Un grand merci à Maurice Le Fustec, ainsi qu'à toute son équipe, pour leur investissement dans l'organisation de notre congrès.
Heureux congrès pour tous à Brest et demain à Plougonvelin. Et que vive l'AOM.


***

 
                                  
PV N° 1/2012 DE REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION
Le conseil d'administration de l'A.O.M., composé de :
MM.
 
Membres d'honneurs Bernard SORGUS Président d'honneur                               *
  Danis PINGAL Président d'honneur                              
  Gaëtan LEGENDRE Vice-président d'honneur                       **
  Jacques TUPET Vice-président d'honneur                      
  Camille RAYLAT Membre d'honneur                                
  Bernard BOISSON Membre d'honneur                                 *
  Charles COVA Membre d'honneur                                 **
     
     
Membres élus Serge THEBAUT Président                                               
  Jean-Louis BLANCHET Vice-président                                        *
  Jacques BONNEVILLE Vice-président                                       
  Alain ROY Secrétaire général                                  
  Brice VALMONT Trésorier général                                    
  Michel AUDIGANE Administrateur                                      
  Jacques OHREL Administrateur                                       **
  André REY Administrateur                                      
  Marcel ROY Administrateur                                       **
                                                                  
     
     
Membres ès qualités Charles-Henri PIFFARELLY Président de la section de Cherbourg    *
  Maurice LE FUSTEC Président de la section de Brest            
  Etienne GARENC Président de la section de Lorient         *
  Alain FUMAZ Président de la section de Toulon         
 
 
     
            (* représenté               ** excusé)
s'est réuni le samedi 14 avril 2012, sous la présidence de Serge THEBAUT.

ORDRE DU JOUR :

  • Point sur la situation et la distribution des palmes.
  • Préparation de l'assemblée générale de 2012 à Brest.
  • Point sur les relations avec les organismes auxquels nous sommes affiliés.
  • Point sur le bilan financier 2010 par les contrôleurs.
  • Point sur le bilan financier 2011 par le trésorier général.
  • Point sur le recrutement.
  • Rapports des présidents de section et questions diverses.
Après avoir constaté que le quorum est atteint (plus des 2/3 des membres du conseil présents ou représentés), le président, Serge THEBAUT, ouvre la séance et présente l'ordre du jour.

Le mot du Président.

Le président salue les administrateurs présents et les remercie de leur venue. Il fait part des excuses et pouvoirs établis par les administrateurs empêchés.
Le président fait observer une minute de silence en mémoire des disparus de l’AOM et en particulier du CF Pierre Forgit décédé le mois dernier à l’âge de 82 ans.
 

Point 1 de l'ordre du jour :Point sur la situation et la distribution des palmes.

Les palmes.

Compte tenu du coût de leur production (entre 150 et 300 € la palme de bronze ou de résine) et des vols et dégradations commis sur les monuments funéraires il est décidé de ne pas commander de nouvelles palmes.
Il est demandé aux sections régionales de réaliser un inventaire précis des stocks en nature de notre association (palmes, tapes de bouche, ouvrage historique) et d’en informer le trésorier général.

Solution de remplacement.

Décision est prise de remplacer la palme par un nouvel accessoire funéraire personnalisé moins cher et moins susceptible de susciter convoitise et vandalisme.
Nouveau support à définir et à faire réaliser par les soins du bureau pour un budget n’excédant pas 100 € pièce. Le bureau présentera, à l'assemblée générale, la solution retenue.
 

Point 2 de l'ordre du jour :Préparation de l'Assemblée Générale de 2012.

Le président de la section brestoise présente aux membres du conseil d'administration les modalités d’organisation de notre prochaine assemblée générale à Brest.
Le programme présenté se déroule sur deux jours, les 15 et 16 septembre, selon le principe suivant :
  • Samedi midi : déjeuner libre ;
  • Samedi à 14h00 : assemblée générale à l'espace Océan ;
  • Samedi soir 20h00 : dîner à l'espace Océan, salle Minerve ;
  • Dimanche à 09h15 : départ du Cercle naval par car vers la pointe Saint Mathieu ;
  • Dimanche à 10h00 : visite du musée des sous-marins au fort de Berthaume ;
  • Dimanche à 11h00 : cérémonie à la pointe Saint Mathieu, au mémorial des marins morts pour la France ;
  • Dimanche à 12h30 : vin d'honneur en présence des autorités civiles et militaires et des représentants des associations ;
  • Dimanche à 13h00 : déjeuner au centre de l'IGESA au Trez Hir ;
  • Dimanche à 14h30 : retour au Cercle naval de Brest.
 
Les réservations pour l'hébergement seront à prendre individuellement.
Les réservations pour les repas et leur règlement par chèque à l'ordre de l'AOM seront à adresser au trésorier de la section brestoise, Louis LE DREFF. La date limite d'inscription sera précisée lors de l'envoi des convocations.
La convocation à l'assemblée générale sera adressée aux membres actifs vers le 15 juin avec le détail de l'organisation, les modalités d'inscription et la carte d'adhérent pour ceux qui sont à jour de la cotisation annuelle.
 

Point 3 de l'ordre du jour :Point sur les relations avec les organismes auxquels nous sommes affiliés.

Jacques TUPET informe, les membres du conseil d'administration, de sa participation aux différentes instances dont l’AOM est partenaire :
 
CPRM, (Conseil Permanent des Retraités Militaires).
Instance de concertation de l'institution avec les associations de retraités, qui est présidée par le Directeur des Ressources Humaines de la Défense.
Ce conseil perdure malgré la réforme de 2005 depuis laquelle la position de "retraité" n’existe plus dans les statuts.
Cette instance examine tous les textes nouveaux qui sont présentés quinze jours plus tard au CSFM (Conseil Supérieur de la Fonction Militaire).
Le CPRM suit particulièrement le dossier délicat des pensions militaires d’invalidité dont les taux sont plus favorables pour les marins que pour les autres militaires.
 
COMAC (Comité d'Action).
Regroupement de certaines associations de sous-officiers des trois armées, de la gendarmerie et de l'ANOCR (Officier de carrière en retraite) ;
Traite des questions en rapport avec celles du CPRM.
Ce comité est présidé par le commissaire BERNARD de l'ANOCR.
 
UNCAM pour la protection du droit des militaires.
Les questions traitées sont essentiellement liées aux aspects juridiques de la reconversion. L’application des nouvelles limites d’âge rend moins pressante l’action de l’Uncam.
 

ACORAM (Officiers de Réserve de la Marine).
Sans grand intérêt pour nous.
 
La FAOMA (Fédération des Associations d'Officiers servant ou ayant servi la Marine en Activité).
La quasi-totalité des associations d'officiers sont représentées à la FAOMA.
Jacques TUPET participe activement au Comité de rédaction de la Baille.
 
Administrateur de l’ARCO depuis une vingtaine d’années, André REY précise la mission de l'Association pour la Reconversion Civile des Officiers et des sous-officiers.
Le conseil d'administration de l'ARCO regroupe 22 associations.
La Défense fixe à l’ARCO qu’elle subventionne l’objectif de reconvertir 75% des officiers et sous-officiers qui bénéficient de ses services.
Danis PINGAL est entré au conseil d'administration à la place d'André REY.
 

Point 4 de l'ordre du jour :Point sur le bilan financier 2010 par les contrôleurs.

André REY et Marcel ROY occupent les fonctions de contrôleurs depuis 2000.
Les contrôleurs ont approuvé les comptes mais suggèrent d’améliorer leur tenue en rapprochant systématiquement les documents comptables et les pièces justificatives correspondantes. Ils recommandent aussi aux trésoriers des sections de ne pas transmettre des fonds au siège sans traçabilité et sans pièces justificatives).
Les contrôleurs suggèrent de joindre une copie du bilan à la demande de vérification de la comptabilité.
 

Point 5 de l'ordre du jour :Point sur le bilan financier 2011 par notre trésorier général.

Brice VALMONT occupe les fonctions de trésorier général depuis 2003.
La remise tardive de pièces comptables ne permet pas à notre trésorier de présenter le bilan financier 2011.
La situation actuelle de nos finances permet d'assurer l'équilibre financier de notre association.
André REY et Marcel ROY souhaitent pouvoir passer la main, dans cette éventualité Michel AUDIGANE accepterait cette responsabilité.
 

La suppression des aides de la Marine aux associations et dans notre cas à l'AEN/FAOMA va avoir une répercussion sur le montant des cotisations.
Les informations officieuses qui nous sont parvenues font état d'une évolution de 2 à 3€ du coût de La Baille.
Il est donc nécessaire d'envisager une augmentation de la cotisation de notre association et de la porter de 37 à 40€. La cotisation n’a pas augmenté depuis dix ans.
Vote à main levée : La proposition est adoptée et sera proposée à notre prochaine assemblée générale
 

Point 6 de l'ordre du jour :Point sur le recrutement.

Un rappel a été fait aux membres du bureau et aux administrateurs dont les mandats arrivaient à échéance en 2013, à savoir :
  • Alain ROY,
  • Marcel ROY,
L'administrateur Alain ROY, en fin de mandat, accepte de se représenter pour un nouveau mandat.
 

Point 7 de l'ordre du jour :Rapports des présidents de section.

Il est procédé à un tour de table pour donner la parole aux présidents de section.
 

Cherbourg.

Charles-Henri PIFFARELLY, président de la section de Cherbourg, nous salue et s'excuse de ne pas pouvoir être des nôtres.
Il nous fait part de ses remarques sur la situation des membres de la section cherbourgeoise.
Sur les points de l'ordre du jour Charles-Henri n'a pas de commentaire particulier à faire.
Lors du dernier repas organisé à Cherbourg en décembre 2011 deux membres de l'AOM étaient présents.
L'ouverture aux autres associations d'officiers a permis d’étoffer cette réunion.
La section est vieillissante, les membres sont très dispersés et le physique ne répond pas toujours aux souhaits de ces membres.
Charles-Henri vous souhaite un bon conseil d'administration.
 
 

Brest.

Maurice LE FUSTEC, président de la section de Brest, réunit en général une vingtaine de membres lors des invitations trimestrielles qu'il organise.
Il a de très bons contacts avec les autorités de la Marine, à la Préfecture maritime et au CIN Brest notamment.
 

Lorient.

Etienne GARENC président de la section de Lorient ne nous a fait aucun commentaire.
 

Toulon.

Alain FUMAZ président de la section de Toulon nous fait part des difficultés qu'il rencontre lors de l'organisation de ses réunions amicales.
Malgré sa situation auprès des instances municipales, Alain s'étonne de ne pas avoir plus de contact avec les autorités de la marine qui semblent ne pas se soucier des représentants des diverses associations de la marine. Le président national évoquera ce point avec le DPMM qu’il doit rencontrer prochainement.
 

Point 8 de l'ordre du jour :Questions diverses.

Néant

 
L'ordre du jour étant épuisé, personne ne demandant la parole, la séance est levée.
 
***


Il y a 70 ans : le sabordage de la flotte



 
Peu nombreux sont aujourd’hui nos camarades qui ont pris part à la Seconde Guerre mondiale. Les plus jeunes d’entre eux sont déjà octogénaires. Parmi les événements douloureux qui ont marqué leur jeunesse, le sabordage de la flotte dans le port de Toulon, le 27 novembre 1942, demeure l’une des pages les plus terribles. Notre ami André Rey, alors mousse à bord de l’Océan qui s’est sabordé, a souhaité que l’AOM marque le 70e anniversaire de cette tragédie. Evocation.



 
Le 27 novembre 1942, sur ordre d’Hitler, quelques jours après l’invasion de la zone libre, l’armée allemande tente à Toulon de s’emparer de la flotte française. Près de 90 bâtiments, dont la totalité des navires de haute mer, se sabordent pour ne pas tomber aux mains de l’ennemi.
Selon les termes de l’armistice de 1940, Toulon doit demeurer un camp retranché tenu par des troupes françaises de l’armée d’armistice. Mais que valent les conventions de l’armistice face aux convoitises suscitées par les 235 000 tonnes de la flotte française ? Soigneusement programmée, l’opération Lilas prévoit la prise en tenaille de Toulon par deux colonnes, l’une entrant à l’Est pour s’emparer de l’arsenal du Mourillon et du fort Lamalgue où siège le préfet maritime, l’autre pénétrant par l’Ouest pour occuper l’arsenal principal et les batteries du cap Cépet, sentinelles de la sortie du port de guerre.
Vers 04h30 les Allemands entrent dans le fort Lamalgue et arrêtent l'amiral André Marquis, préfet maritime. Mais son chef d'état-major, le contre-amiral Robin, parvient depuis le fort Lamalgue, à transmettre au major général de l'arsenal, le contre-amiral Dornon, l'ordre de sabordage qui est aussitôt retransmis à l'amiral Laborde à bord du Strasbourg.
A 4h50, les premières troupes allemandes s’introduisent dans l’arsenal par la porte Nord.
A 5h25, la porte de l’arsenal principal est enfoncée par les blindés allemands. Depuis, le Strasbourg qui porte la marque de l’amiral commandant les Forces de haute mer, l’ordre général de sabordage est lancé par radio et par signaux optiques. Le branlebas sonne sur toutes les unités et l’ordre d’évacuation est donné. Seules restent à bord les équipes de sabordage préalablement constituées.
Perdus dans le labyrinthe de l’arsenal, les chars allemands perdent un temps précieux avant d’approcher les bâtiments. Ce délai est mis à profit par les équipes de sabordage pour remplir leur terrible mission.
De violentes explosions retentissent alors laissant penser aux Toulonnais qu’il s’agit d’un bombardement. Les bâtiments ne sont plus désormais que des épaves à demi immergées dont certaines vont brûler pendant plusieurs jours.
Au Mourillon, cinq sous-marins ignorent les ordres de sabordage et parviennent à franchir les passes du port militaire en bravant tous les obstacles et notamment les mines magnétiques et l’artillerie ennemie.
Deux parviennent à rallier Alger, le Casabianca et le Marsouin. Le Glorieux rejoint Oran. L'Iris va trouver refuge à Barcelone tandis que la Vénus préfère se saborder en grande rade. Un seul bâtiment de surface, le Leonor Fresnel, du Service des Phares et Balises, rallie Alger, après s'être échappé des Salins d'Hyères.
Au soir du 27 novembre, le constat est terrible : 90% de la flotte est sabordée dont la totalité des Forces de haute mer. Tous les grands bâtiments de combat sont par le fond et irrécupérables.
39 bâtiments de petit tonnage sont capturés. Ils n’ont guère de valeur militaire car ils sont pour la plupart sabotés, endommagés, et pour certains désarmés.
Pour les Allemands, l'opération Lilas se solde donc par un échec. Pour les Français c’est un désastre, celui de la disparition de la plus belle flotte de combat dont la France ait jamais disposé.
« Privés, sans doute, de toute autre issue, ces marins français ont, de leurs mains, détruit la flotte française afin que soit, du moins, épargnée à la patrie la honte suprême de voir ses vaisseaux devenir des vaisseaux ennemis. »
Général de Gaulle










***


COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE 
TENUE A BREST LES 15 ET 16 SEPTEMBRE 2012
















Plus de photos sur le blog à l'adresse suivante :

http://aomalbumsphotos.blogspot.fr


 
Notre congrès annuel a été aux dires de beaucoup d’entre nous un beau succès pour l'A.O.M.

Nous avons été heureux de vous accueillir très nombreux ici à Brest dans une ambiance chaleureuse et amicale. Une météo clémente était de la partie...

Certains parmi les plus anciens, bienveillants, évoquaient un excellent millésime qui leur rappelait les meilleurs moments des congrès passés...

Nous ici, nous étions sincèrement heureux que tout se soit bien passé. A n’en pas douter, ce congrès dans le pays de Brest laissera un bon souvenir à tous ses participants.

Alors voici un beau reportage par notre paparazzi préféré de la section brestoise, notre camarade et ami Paul Dubois à qui je dis un grand merci.

Paul a su saisir par l'image les moments forts de notre congrès: l'assemblée générale, la réception à l'Hôtel de ville de Brest, le dîner dansant au Cercle Océan, la visite du musée du sous-marin au Fort de Bertheaume, la belle et émouvante cérémonie à la pointe Saint Mathieu où la mémoire de nos camarades, les officiers des équipages Pierre-Marie Le Goffic et René Duvauchelle, a été honorée.

Les images sont parlantes. Elles montrent ici une assemblée studieuse, là de la gaité et de la bonne humeur, un peu plus loin l'univers des bateaux noirs, puis la solennité d'une belle cérémonie à la mémoire des marins morts pour la France en présence du VAE Jean-Pierre Labonne, commandant la région maritime Atlantique et du député Jean-Luc Bleunven, et à la suite, l'émotion du temps de recueillement magnifié par Pierre Léaustic et toute son équipe de l'Association "Aux Marins" accompagnée de chanteurs et musiciens.

Enfin, à la pointe de notre continent, face à Molène, une bénédiction de la mer célébrée par le Père Patrice Tigeot clôturait cette très belle cérémonie.
Alors, après cette belle escale riche en bons moments partagés et en belles émotions, cap sur de nouvelles aventures et prenons date pour Cherbourg où aura lieu notre congrès 2013.

Maurice Le Fustec
Président de la section AOM de Brest






***


 

PV N° 2/2011 DE REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION
Le conseil d'administration de l'A.O.M., composé de :
MM.
Membres d'honneurs Bernard SORGUS Président d'honneur
  Danis PINGAL Président d'honneur **
  Gaëtan LEGENDRE Vice-président d'honneur **
  Jacques TUPET Vice président d'honneur
  Camille RAYLAT Membre d'honneur
  Bernard BOISSON Membre d'honneur
  Charles COVA Membre d'honneur **
     
Membres élus Serge THEBAUT Président
  Jean-Louis BLANCHET Vice-président **
  Jacques BONNEVILLE Vice-président
  Alain ROY Secrétaire général
  Brice VALMONT Trésorier général **
  André REY Administrateur
  Marcel ROY Administrateur
  Michel AUDIGANE Administrateur **
  Jacques OHREL Administrateur
     
Membres ès qualités Charles-Henri PIFFARELLY Président de la section de Cherbourg
  Maurice LEFUSTEC Président de la section de Brest
  Etienne GARENC Président de la section de Lorient **
  Alain FUMAZ Président de la section de Toulon *
   

 
 
(* représenté ** excusé)
s'est réuni le samedi 24 septembre 2011, sous la présidence de Serge THEBAUT.

ORDRE DU JOUR :

  • Prise en compte de la réélection des anciens administrateurs.
  • Prise en compte de l'élection du nouvel administrateur.
  • Élection des membres du bureau et répartition des fonctions.
  • Montant de la cotisation pour l'année 2012.
  • Fixation du lieu de l'assemblée générale de 2012.
  • Questions diverses.
Après avoir constaté que le quorum est atteint (plus des 2/3 des membres du conseil), le président ouvre la séance et présente l'ordre du jour.

Point 1 : Prise en compte de la réélection des anciens administrateurs.

Les deux administrateurs sortant ont été réélu à savoir :
  • Jean-Louis BLANCHET;
  • Jacques BONNEVILLE.

Point 2 : Prise en compte de l'élection du nouvel administrateur.

Le nouvel administrateur élu à savoir :
  • Jacques OHREL.

Point 3 : Élection des membres du bureau et répartition des fonctions.

La proposition d'organisation du bureau est la suivante :
Président                                  : Serge THEBAUT.
Vice-présidents                          : Jean-Louis BLANCHET.
                                               : Jacques BONNEVILLE.
Secrétaire général                       : Alain ROY.
Trésorier général                         : Brice VALMONT.
Représentant auprès des différents organismes : Jacques TUPET.
(CPRM, CLIAMA, UNCAM, COMAC, etc.).
Participation à l'ARCO : André REY.
L'ensemble des administrateurs présents acceptent cette proposition qui est adoptée.
  • Point 4 : Montant de la cotisation pour l'année 2012.
Le montant de la cotisation pour l'année 2012 est reconduit à la valeur de 37€.

Point 5 : Fixation du lieu de l'assemblée générale de 2012.

Le lieu retenu pour l'assemblée générale de 2012 est Brest.

Point 6 : Questions diverses.

Pas de questions diverses.
Les questions à l'ordre du jour étant épuisées, le président Serge THEBAUT annonce la fin de notre conseil d'administration.
 

***
 


 

ASSEMBLEE GENERALE

DU 24 SEPTEMBRE 2011

Notre assemblée générale était convoquée le samedi 24 septembre 2011 à 14h30 à Saint-Malo dans les salons de l'hôtel de France et de Châteaubriand. Vingt-sept de nos camarades étaient présents et quatre-vingt-dix autres ont établi des pouvoirs, montrant ainsi leur fidélité à l'association et leur attention à ses activités.
Le comptage des membres présents et le recueil des pouvoirs effectués, l'assemblée générale est ouverte par le président national.
Serge THEBAUT remercie les participants ainsi que les organisateurs et procède à l'ouverture de l'assemblée générale.
Allocution d'ouverture.
Mes chers camarades,
C’est déjà la deuxième assemblée générale qu’il m’est donné de présider. En tout premier lieu, observons, si vous le voulez bien, une minute de silence pour nos camarades disparus.
Minute de silence
Je suis heureux que nous nous retrouvions à Saint-Malo pour ce rendez-vous annuel. J’espère que vous êtes bien installés et que ce séjour en cité Corsaire se déroulera au mieux pour vous et pour vos conjoints. Je ne vous cache pas que j’espérais attirer un peu plus de participants qu’à nos précédentes assemblées générales. Nous sommes un peu plus nombreux que l’année dernière à Paris mais loin des effectifs que notre association pouvait encore réunir lors de sa dernière venue à Saint-Malo en 1989. Nous connaissons les raisons de cette apparente désaffection pour les manifestations que nous organisons. La principale est le vieillissement de nos adhérents. Avec l’âge et parfois la maladie nos camarades hésitent à entreprendre un déplacement auquel ils ont été fidèles pendant de longues années. La situation économique ne favorise pas non plus l’engagement de frais qui, même si nous les limitons à un coût raisonnable, pèsent sur le budget d’un couple de retraités. Mais la vraie raison de l’étiolement de nos effectifs est la difficulté que nous rencontrons auprès de nos jeunes camarades en activité ou fraichement retraités pour les convaincre de nous rejoindre. C’est une tendance qui touche toutes les associations de notre domaine d’action. Les militaires en activité ne perçoivent pas toujours notre rôle et notre utilité. Trop peu d’entre eux nous rejoindrons au terme de leur carrière car ils ne nous connaissent pas suffisamment. L’AOM continuera ses activités tant qu’elle le pourra, ne serait-ce que par respect pour les plus anciens de ses membres qui lui sont restés fidèles en toutes circonstances, même quand la Marine désapprouvait l’action de nos prédécesseurs. Plus tard, il faudra sans doute inventer autre chose pour entretenir l’amitié, l’esprit de corps et la solidarité des officiers de recrutement interne de la Marine. La mode est aux réseaux sociaux sur l’internet. La technologie et les applications de l’informatique évoluent très vite et les outils de demain ne sont pas tous inventés. Je forme le vœu qu’ils nous aident à garder longtemps notre association vivante.

Depuis 4 ans, nous avons intégré la Fédération des associations d’officiers de la Marine (FAOMA) créée à l’initiative de l’Association des anciens de l’Ecole navale (AEN). Souvenez-vous des objections que ce projet d’adhésion avait suscitées pendant plusieurs années. Nous pouvons aujourd’hui dresser un bilan objectif de cette adhésion. L’AOM a été rejointe par presque toutes les associations d’officiers de la Marine au sein de la FAOMA. Nous sommes traités au sein de cette fédération avec respect, courtoisie et considération. La revue La Baille qui nous réserve l’espace que nous souhaitons publie des articles de grande qualité susceptibles d’intéresser tous ceux qui aiment la Marine. Jacques Tupet est membre du comité de rédaction et ses chroniques sont très appréciées. J’ai moi-même été pendant trois ans membre du jury de sélection du prix Eric Tabarly qui est le prix littéraire décerné par l’AEN. Vous voyez que nos relations sont excellentes avec l’AEN et les autres associations. Il est loin le temps où nous nous déchirions sur la légitimité du nom de notre association.

La Baille nous offre un autre avantage essentiel pour notre survie. Le coût de l’abonnement est sans commune mesure avec la dépense que représentait notre propre bulletin. Comme le souligne notre trésorier général, si nous avions continué à éditer unilatéralement notre bulletin nos finances seraient aujourd’hui profondément enfoncées dans le rouge ! Notre association est aussi conviée aux conférences du CLIAMA, le comité de liaison des associations de la marine présidé par l’amiral Vichot en charge du rayonnement de la marine. J’ai retenu de la dernière conférence, juste avant les vacances, quelques points d’actualité qui vous intéresseront certainement : Les marins ont été engagés de manière significative pendant les événements de Libye dans le cadre de l’opération Harmattan. Le groupe aéronaval autour du porte-avions Charles de Gaulle mais aussi des frégates comme le Chevalier Paul, admis au service actif en juin dernier. Au plus fort de la crise, les forces françaises réalisaient chaque jour 25% des sorties totales de l’OTAN (soit 35 sorties françaises). Cette opération en Libye et sa médiatisation ont au moins le mérite de rappeler aux Français qu’ils ont une marine capable d’intervenir partout où c’est nécessaire dans le monde.

Tout laisse penser que la Marine sera de plus en plus sollicitée au cours des quinze années qui viennent. La maritimisation du monde n’est en effet plus à conjuguer au futur : c’est un fait de plus en plus prégnant qui conduit petit à petit à des changements géostratégiques notables. Dans un contexte d’appauvrissement en ressources énergétiques et de pénuries alimentaires, parallèlement à une forte croissance démographique, la mer apparaît aux yeux de beaucoup comme le nouvel El Dorado à conquérir. Vous savez que 90% du commerce international transite par la mer. L’économie entière de quasiment tous les pays du globe est soutenue par le transport maritime.

Notre marine en tire un nouveau rôle, avec son rôle stratégique diplomatique et politique, un rôle économique : imaginons simplement une France sans marine nationale pour protéger les flux de marchandises qui entrent et sortent du territoire, c’est l’économie tout entière qui serait en danger.

La mer, nouvel El Dorado, elle l’est aussi en matière de ressources. La croissance démographique mondiale alliée à la hausse de demande énergétique et à la demande alimentaire (soutenues par les croissances économiques des pays émergents) forceront de plus en plus les hommes à se tourner vers la mer pour subvenir à leurs besoins. C’est pour toutes ces raisons que plusieurs Etats ont déposé auprès de l’ONU une demande d’extension de leur plateau continental plus loin en mer.

La mer deviendra donc, peu à peu, le centre de gravité économique et géopolitique de notre planète. Lieu de richesses et lieu de passage de toutes les richesses, la mer sera aussi logiquement de plus en plus le lieu d’affrontements.

Les affrontements symétriques, d’Etat à Etat, sont bien sûr possibles mais ce sont les affrontements asymétriques confrontant des marines d’Etat à des forces non étatiques et pas forcément organisées qui devraient le plus occuper nos marins.

L’instabilité politique de pays possédant des ressources maritimes conjuguée à l’inégal partage des richesses entre pays et à l’intérieur des pays engendrera des frustrations au sein des populations locales et des phénomènes similaires à ceux observés aujourd’hui dans le golfe d’Aden ou le golfe de Guinée.

Enfin, la croissance démographique, les problématiques alimentaires et l’instabilité politique contribueront à l’augmentation des flux en mer de populations vers les pays les plus riches.

La Marine remplit déjà toutes les missions qui lui seront confiées d’ici quinze ans : surveillance des flux, lutte contre les trafics et l’immigration clandestine, surveillance des pêches, surveillance de notre ZEE… Mais les enjeux maritimes seront de plus en plus décisifs et il en ira de même pour les missions de notre Marine.

Tout à l’heure, à 18 heures, nous serons reçus à l’hôtel de ville de Saint-Malo. C’est une attention délicate du député-maire soutenue par l’un de mes amis, le docteur Jean-Claude Bourbon, ancien conseiller municipal, et toujours en charge des relations de la ville avec la Marine nationale. Je l’ai invité à notre dîner ce soir et nous le reverrons demain.

Demain matin, à 10 h 00, ceux qui le veulent pourront assister à la messe dominicale en la cathédrale de Saint-Malo. Le recteur nous attend. Après la messe, à 11 h 30, nous nous retrouverons tout près d’ici, intra-muros, au monument aux morts de l’enclos de la résistance. Je déposerai une gerbe en votre nom et nous honorerons la mémoire de notre vieux camarade Désiré Bouffant. Nous terminerons ce congrès par un apéritif et un déjeuner buffet à l’hôtel Châteaubriand.

Avant de laisser la parole au secrétaire général, je vous remercie d’avoir une pensée pour les camarades qui s’étaient inscrits et qui n’ont pas pu se joindre à nous : Jean-Pierre Gentric retenu à Brest pour un problème de santé, notre président d’honneur Danis Pingal retenu à Paris par les graves soucis de santé de son beau-frère, et notre trésorier général Brice Valmont qui aménage son nouvel appartement à Toulon.

Je voudrais aussi vous dire quelques mots sur le fonctionnement de notre association. Alain Roy, le secrétaire général, vous livrera dans un instant son rapport moral. Je tiens ici à lui rendre un hommage solennel. Alain est vraiment la cheville ouvrière de notre association. Il exerce, avec discrétion et toujours avec le sourire, un rôle très ingrat. C’est lui qui entretient notre base d’informations et qui suit avec les sections les évolutions de nos effectifs et tous les changements qui peuvent intervenir chez nos adhérents. Les informations lui parviennent quelquefois spontanément mais le plus souvent c’est à lui d’aller à la pêche pour retrouver la trace d’un adhérent qui a négligé son changement d’adresse ou pour vérifier qu’une veuve est à son tour disparue quand la revue qui lui est destinée nous est renvoyée par la poste. En dehors de cette tâche, Alain est un fidèle des réunions bimensuelles du bureau à la Pépinière. Il les prépare toujours avec précision et méthode et sait nous intéresser à l’ordre du jour même quand nous sommes déjà fatigués par une journée de travail et de réunions parfois pénibles. Pour les "coups de feu", par exemple l’édition des cartes, l’envoi des convocations en AG, il fait à peu près tout le travail tout seul sans jamais se plaindre. Chapeau mon cher Alain.

Je vous remercie.
Vive l'AOM, vive la Marine et vive la France.
 
Lecture du rapport moral par le secrétaire général.
Depuis notre précédent congrès, à Paris, les membres du bureau ont poursuivi leurs réunions à un rythme bimensuel pour assurer le suivi des travaux en cours et préparer la réunion du conseil d'administration.
Le conseil d'administration s'est réuni le samedi 16 avril 2011 sous la présidence de Serge THEBAUT. L'ordre du jour était constitué des six points suivants :
Préparation de l'assemblée générale de 2011.
Point sur les relations avec les organismes auxquels nous sommes affiliés.
Point sur le bilan financier.
Point sur le recrutement.
Rapports des présidents de section.
Questions diverses.
Un rappel a été fait aux membres du bureau et aux administrateurs dont les mandats arrivent à échéance en 2012, à savoir :
Jean-Louis BLANCHET,
Jacques BONNEVILLE,
Eugène SAMPEUR,
Les administrateurs Jean-Louis BLANCHET et Jacques BONNEVILLE, en fin de mandat, ont accepté de se représenter pour un nouveau mandat.
Aucune candidature, d'un membre de notre association à un poste d'administrateur, n'a été exprimée.
Notre Conseil d'Administration est constitué de quatre entités qui sont :
Les membres du Bureau.
Les membres d'honneur.
Les membres administrateurs.
Les membres ès qualité.
Actuellement l'organisation du bureau est la suivante :
Président : Serge THEBAUT. (2014)
Vice-présidents : Jean Louis BLANCHET. (2012)
Jacques BONNEVILLE. (2012)
Secrétaire général : Alain ROY. (2013)
Trésorier général : Brice VALMONT. (2014)
La représentation auprès du CPRM et des différents organismes dont l'AOM est partenaire (CLIAMA, UNCAM, COMAC, etc...) : Jacques TUPET.
Rappelons aussi notre participation à l'ARCO où notre camarade André Rey (2014) nous représente depuis très longtemps. André REY participe activement à une commission sur la vie de l'hôpital du Val de Grace, il souhaite pouvoir confier cette activité à un autre membre de notre association.

Les membres d'honneur sont :
Bernard SORGUS président d'honneur.
Danis PINGAL président d'honneur.
Gaëtan LEGENDRE président d'honneur.
Jacques TUPET vice-président d'honneur.
Camille RAYLAT membre d'honneur.
Bernard BOISSON membre d'honneur.
Charles COVA membre d'honneur.

Les membres administrateurs sont :
Eugène SAMPEUR dont la fin de mandat est en 2012.
Marcel ROY dont la fin de mandat est en 2013.
Michel AUDIGANE dont la fin de mandat est en 2014.
Les membres ès qualité sont les présidents de section :
Charles-Henri PIFFARELLY président de la section de Cherbourg.
Maurice LE FUSTEC président de la section de Brest.
Etienne GARENC président de la section de Lorient.
Alain FUMAZ président de la section de Toulon.

Comme tous les ans nous effectuons un appel à candidature pour renouveler les membres, administrateurs éligibles, de notre conseil d'administration.
Je voudrais aussi évoquer les nombreuses réunions qui ont souvent mobilisé Serge THEBAUT et certains d'entre nous ces derniers mois.
Notre Président a participé à une audience privé avec le Directeur du Personnel Militaire de la Marine (DPMM) au cours de laquelle ont été évoqués les points auxquels l'AOM est attentive et notamment le recrutement et le déroulement de carrière des officiers spécialisés de la marine. Un compte rendu de cet entretien est accessible sur notre site internet.
Il a été également reçu, avec d'autres présidents d'associations représentatives des retraités militaires, par la commission de la défense nationale et des forces armées de l'Assemblée nationale. Un compte rendu de cet entretien est accessible sur notre site internet.
Les réunions et assemblées de la FAOMA sont toujours organisées, selon un calendrier régulier, au siège de l'AEN où nous sommes très bien accueillis.
Dans le cadre de notre adhésion, à la FAOMA, il est agréable de signaler l'intégration et la participation, très active, de Jacques TUPET au comité de rédaction de la revue "La Baille".
La production de la carte d'adhérent a pris un rythme de croisière. Nous sommes dans une phase de consolidation qui se traduit par la production automatique de la carte pour tous les adhérents à jour de cotisation, pour l'année en cours et enregistrée au fichier central.
La carte vous est normalement parvenue dans le courrier de convocation à notre Assemblée générale. S'il y a lieu, le défaut d'enregistrement d'une ou plusieurs cotisations est signalé sur la lettre d'accompagnement. Ce rappel est destiné à favoriser la régularisation d'oublis mais aussi à rectifier, éventuellement, une situation erronée. Pour être enregistrée à temps au fichier central, chaque information de cotisation doit parvenir, au siège, avant la fin du mois de mai.
Cette limite de période est difficile à respecter, pour des raisons diverses, par quelques membres de notre association. Pour tenter de remédier à cette situation nous envisageons l'option de produire une seconde série de carte d'adhérent après l'assemblée générale annuelle. Cette année sur 280 cotisations réglées, 80 occasionneront la production de cette deuxième série de cartes d'adhérents, soit environ 1/3. Il est à souhaiter que ce volume diminue, car cela entraine une dépense supplémentaire de franchise postale. Si cette dépense venait à croître nous remettrons en cause cette option.
Vous comprendrez facilement que notre système informatique, qui est le support des données utilisées pour produire les cartes d'adhérents, ne fait que reproduire les informations dont il dispose. Il est donc important, lorsque vous constatez une erreur ou une anomalie, de la communiquer, soit au niveau de votre section, soit au siège par courrier ou messagerie.
Au cours de l'année nous avons enregistré le décès de 20 de nos camarades et celui de 2 épouses.
A ce jour pour cette année nous avons déjà enregistré le décès de 5 de nos camarades et de celui d'une épouse.
Nous avons constaté 10 retours des publications adressées à des veuves. Il faut conclure à un décès ou à un changement d'adresse sans suivi du courrier. C'est aussi le cas pour 4 de nos camarades dont le changement d'adresse ou le décès ne nous a pas été signalé. Le service de la revue est alors interrompu, ce qui amène parfois les adhérents négligents à s'en préoccuper.
A ce jour pour l'année en cours le courrier de 3 de nos camarades nous a été retourné. Nous les avons positionnés en "N'Habite Plus à l'Adresse Indiquée" (NHPAI). Il en est de même pour 5 veuves.
Je rappelle qu'un autre moyen de liaison et d'information, disponible en permanence, est à votre disposition sur notre site Internet. Je vous invite tous à le consulter régulièrement, si vous êtes équipé d'un ordinateur. L'adresse, un peu compliquée à mémoriser, est mentionnée dans la partie qui nous concerne de la rubrique "Vie des Associations" de la publication "La Baille". Il suffit de l'enregistrer une fois pour toutes dans les favoris de votre navigateur Internet.
Sur notre site Internet vous trouverez comme je vous l'ai dit précédemment le compte rendu de la réunion avec la commission de la défense nationale et des forces armées de l'assemblée nationale et le compte rendu de l'entrevue avec le DPMM. Le site est aussi alimenté par les nouvelles et les photos que nous adressent les sections.
Malheureusement, à l’exception de la section de Brest dont le site publie régulièrement les comptes rendus d’activités nous recevons peu d’échos des autres sections.
Vous avez, surement, constatés que la revue "La Baille" est maintenant totalement en couleur. A cette occasion, l'ensemble des encarts des diverses associations est regroupé dans une rubrique "Vie des Associations" en fin de publication.
Merci à Serge THEBAUT et à toute son équipe et heureux congrès pour tous à Saint Malo.
 
Présentation du rapport financier.
Le trésorier général ayant eu un empêchement de dernière minute nous prie de l'excuser.
Le rapport financier n'a pu être présenté et aucune discussion sur les finances de notre association n'a pu être réalisée.
Serge THEBAUT donne lecture des conclusions de notre trésorier général et fait quelques commentaires.
 
 Bilan de l’année 2010.
Résultat = (recettes – dépenses) : 11.776,10 – 9.416,87 = + 2.359,23 euros
Le bilan de l’année 2010 fait apparaître un résultat positif malgré une diminution des recettes de l’ordre de 7% (12638,15€ en 2009). Ces dernières permettent cependant de faire face aux dépenses incompressibles de l’association notamment celles relatives à l’édition de La Baille (AEN/FAOMA). Cette situation s’explique par la maîtrise des coûts (voir détail des dépenses). Comme en 2009, La situation actuelle de nos recettes permet de dégager un léger excédent financier sur l’année. "
Le quitus est donc en attente et sera effectué par le Conseil d'Administration.
Intervention des présidents de sections.
Intervention de Maurice LE FUSTEC, président de la section de Brest :
Le président de la section de Brest remercie le Bureau pour le choix du site de Saint-Malo comme lieu de notre Assemblée Générale.
Les activités communes de la section de Brest au cours du premier semestre ont permis de réunir 90 participants au début de l'année pour la galette des rois.
Le 31 mars, un déjeuner au Cercle Naval et une visite très intéressante au CROSS Corsen.
Le 22 mai, une sortie dans la presqu’île du Cap Sizun sur le thème "A la force de l'eau et du vent". Rencontre avec l'association "Cap sur les moulins" qui restaure le moulin à eau de Kériolet qui date de 1868.
Le 21 avril, réunion de la section de Brest au Cercle Naval pour effectuer le bilan du trimestre écoulé et préparer le trimestre à venir.
Le 23 juin, un repas au Cercle Naval de Brest a réuni 30 membres de la section Brestoise.
Toutes ces activités sont organisées par Louis LE DREFF.
Ces activités générales sont complétées par les visites de courtoisie aux diverses autorités civiles et militaires et à notre présence sur invitation à l'Ecole Navale, au CIN Brest, à la mairie de Brest.
L'objectif de la section de Brest est de proposer un repas et une activité par trimestre et d'améliorer le recrutement de nouveaux adhérents. La méthode la plus efficace est le bouche à oreille.
La section Brestoise entretient de bonnes relations avec la municipalité de Brest ainsi qu'avec la Préfecture Maritime, le CIN, l'Ecole navale.
Intervention de Charles-Henri PIFFARELLY, président de la section de Cherbourg :
Section dont la population est vieillissante de 16 membres, pas facile à rassembler compte tenu des résidences de chacun, essaimées dans l’ensemble de ce département tout en longueur.
Une ou deux réunions dans l'année, peu de présents car beaucoup sont âgés.
En mai un dîner au Cercle le samedi soir avec invitation des présidents des sections d'officiers des autres armées, une vingtaine de présents.
Les relations avec les autorités civiles et militaires sont très bonnes. L'AOM est invitée dans toutes les cérémonies.
Le recrutement est sans solution depuis un grand nombre d'années car notre association n'apporte rien dans l'immédiat.
C'est l'approche des OSM individuellement par contact qui aboutira à terme à un recrutement.
Le président de la section de Toulon Alain FUMAZ, retenu par une autre activité amicale, est représenté par le trésorier de la section Denis SEGNEUR.
La section Toulonnaise effectue trois réunions dînatoires qui regroupent environ une trentaine de personnes.
Nous constatons, comme les autres sections, que la population est vieillissante et que le déplacement pour des activités est problématique.
Quelques invitations à des représentations dans les cérémonies civiles et militaires.
Peu de contact avec les autorités militaires.
De grandes inquiétudes, pour le personnel d'active, sur leur avenir lié à un manque de stabilité.

Montant de la cotisation 2012.
Serge THEBAUT intervient sur ce point en précisant qu'il n'y a pas de justification, pour l'instant, à l'augmentation de la cotisation.
La cotisation est donc maintenue à 37€.

Élection des administrateurs.
En cours de séance Jacques OHREL exprime sa candidature à un poste d'administrateur.
Les membres en fin de mandat et qui ont accepté de se représenter sont réélus à l'unanimité :
  • Jean-Louis BLANCHET,
  • Jacques BONNEVILLE.
Le membre qui se présente est élu à l'unanimité :
  • Jacques OHREL.
Prochaine assemblée générale
Après une courte discussion entre les présidents de section et le président national il est décidé d'organiser la prochaine assemblée générale à Brest.
Questions diverses.
Serge THEBAUT présente quelques réflexions sur la FNOM.
Bernard SORGUS nous encourage à soutenir nos camarades d'active qui sont nos successeurs.
Louis LE DREFF nous fait remarquer que notre site internet n'est pas à jour.
 
 
Les questions à l'ordre du jour étant épuisées, le président Serge THEBAUT annonce la fin de notre assemblée générale.
 


***




 
PV N° 2/2011 DE REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION
Le conseil d'administration de l'A.O.M., composé de :
MM.
Membres d'honneurs Bernard SORGUS Président d'honneur
  Danis PINGAL Président d'honneur **
  Gaëtan LEGENDRE Vice-président d'honneur **
  Jacques TUPET Vice président d'honneur
  Camille RAYLAT Membre d'honneur
  Bernard BOISSON Membre d'honneur
  Charles COVA Membre d'honneur **
     
     
Membres élus Serge THEBAUT Président
  Jean-Louis BLANCHET Vice-président **
  Jacques BONNEVILLE Vice-président
  Alain ROY Secrétaire général
  Brice VALMONT Trésorier général **
  André REY Administrateur
  Marcel ROY Administrateur
  Michel AUDIGANE Administrateur **
  Jacques OHREL Administrateur
     
     
Membres ès qualités Charles-Henri PIFFARELLY Président de la section de Cherbourg
  Maurice LEFUSTEC Président de la section de Brest
  Etienne GARENC Président de la section de Lorient **
  Alain FUMAZ Président de la section de Toulon *
     
 
(* représenté ** excusé)
s'est réuni le samedi 24 septembre 2011, sous la présidence de Serge THEBAUT.

ORDRE DU JOUR :

  • Prise en compte de la réélection des anciens administrateurs.
  • Prise en compte de l'élection du nouvel administrateur.
  • Élection des membres du bureau et répartition des fonctions.
  • Montant de la cotisation pour l'année 2012.
  • Fixation du lieu de l'assemblée générale de 2012.
  • Questions diverses.
Après avoir constaté que le quorum est atteint (plus des 2/3 des membres du conseil), le président ouvre la séance et présente l'ordre du jour.

Point 1 : Prise en compte de la réélection des anciens administrateurs.

Les deux administrateurs sortant ont été réélu à savoir :
  • Jean-Louis BLANCHET;
  • Jacques BONNEVILLE.

Point 2 : Prise en compte de l'élection du nouvel administrateur.

Le nouvel administrateur élu à savoir :
  • Jacques OHREL.

Point 3 : Élection des membres du bureau et répartition des fonctions.

La proposition d'organisation du bureau est la suivante :
Président : Serge THEBAUT.
Vice-présidents : Jean-Louis BLANCHET.
: Jacques BONNEVILLE.
Secrétaire général : Alain ROY.
Trésorier général : Brice VALMONT.
Représentant auprès des différents organismes : Jacques TUPET.
(CPRM, CLIAMA, UNCAM, COMAC, etc.).
Participation à l'ARCO : André REY.
L'ensemble des administrateurs présents acceptent cette proposition qui est adoptée.
  • Point 4 : Montant de la cotisation pour l'année 2012.
Le montant de la cotisation pour l'année 2012 est reconduit à la valeur de 37€.

Point 5 : Fixation du lieu de l'assemblée générale de 2012.

Le lieu retenu pour l'assemblée générale de 2012 est Brest.

Point 6 : Questions diverses.

Pas de questions diverses.
Les questions à l'ordre du jour étant épuisées, le président Serge THEBAUT annonce la fin de notre conseil d'administration.
Fait à Paris, le 20 septembre 2011
Le Secrétaire Général                                                           Le Président
Alain ROY                                                                              Serge THEBAUT
 
***
 

Réunion du conseil d'administration
du 16 avril 2011

Le conseil d'administration de l'AOM s'est réuni au Centre Marine Pépinière le samedi 16 avril.


De gauche à droite, Bernard Sorgus, Alain Roy, Jacques Tupet,  Maurice Le Fustec, Brice Valmont, Serge Thébaut,  André Rey, Camille Raylat,

***

 
Audience du Président de l'AOM devant la Commission de la défense et des forces armées de l'Assemblée nationale le 16 février 2011
La Commission de la défense nationale  et des forces armées a entendu les représentants des associations de retraités militaires réunis le 16 février 2011 dans la salle de la Commission sous la présidence de M. le député Guy Teissier. Le président de l'AOM est intervenu à propos du déroulement de carrière des officiers spécialisés de la Marine sur un point évoqué par plusieurs adhérents. Ci-dessous le verbatim de l'intervention du CA Thébaut. L'ensemble des questions posées et des réponses de la commission est accessible en ligne en cliquant sur le lien suivant : http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-cdef/10-11/c1011026.asp#P2_68
 
 

« Je suis le contre-amiral Serge Thébaut, président de l’Association des officiers de la Marine (AOM).Cette association regroupe environ 700 officiers de recrutement interne de la Marine. Elle est constituée majoritairement d’officiers des équipages en retraite et d’officiers spécialisés de la marine en activité, dans les réserves ou en retraite.
Les membres de notre association demeurent profondément attachés à « l’ascenseur social » que représente la promotion interne dans la Marine et notamment l’accès des meilleurs officiers mariniers au statut d’officier de carrière. Certaines dispositions issues des modifications apportées par la loi en 2005 au statut général des militaires suscitent attention et parfois inquiétude en ce qui concerne l’accès à l’épaulette et le déroulement de carrière des officiers de recrutement interne.
Leurs perspectives d’avancement sont effectivement beaucoup moins favorables que celles connues par les officiers de ma génération. Alors que ces dernières années la plupart des officiers spécialisés de la marine recrutés sur concours pouvaient espérer, en fin de carrière, accéder au grade de capitaine de frégate, la même population voit désormais ses ambitions limitées à celui de capitaine de corvette. Les promotions au grade de capitaine de vaisseau et l’accès aux étoiles qui étaient déjà exceptionnels devraient encore plus se raréfier.

M. le député Guy Teissier, président de la Commission de la défense
nationale et des forces armées de l'Assemblée nationale

 

J’appelle donc l’attention de la Commission sur les inquiétudes manifestées par mes camarades qui ressentent l’orientation prise pour la gestion des carrières des OSM comme une régression sociale qui n’encouragera pas les officiers mariniers de valeur à devenir officiers. »

 

Le compte rendu de l'audience accordée aux retraités militaires le 16 février dernier est disponible en ligne, dans son intégralité en cliquant sur le lien suivant : http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-cdef/10-11/c1011026.asp#P2_68

 ***

 
Le DPMM reçoit le président de l'AOM
le 16 avril 2011
 
Selon une tradition bien établie facilitée par l’amitié nouée entre notre nouveau président et le vice-amiral d’escadre Olivier Lajous depuis l’époque où ils servaient ensemble au cabinet de l’amiral Louzeau, le contre-amiral (2s) Serge Thébaut a répondu le 16 février à l’invitation du sous-chef d’état-major « ressources humaines » de l’état-major de la Marine, également directeur du personnel militaire de la Marine.
 

 

La rencontre, à la faveur d’un petit déjeuner de travail, a permis un intéressant échange d’informations, le DPMM se montrant particulièrement à l’écoute des questions que peuvent se poser les officiers que notre association représente.

Dans un contexte morose marqué par la crise économique et les effets des RGPP et de la réforme des armées, le poste de « DRH » de la Marine est particulièrement exposé aux contraintes et aux difficultés de tous ordres. La situation des effectifs est une préoccupation constante surtout quand le mot d’ordre demeure celui de la déflation. Mais un tel défi n’est pas pour déplaire à l’amiral Lajous dont le charisme, le dynamisme et la chaleur humaine, entre autres qualités, sont autant appréciés dans les forces que dans les instances parisiennes du ministère de la Défense.
 
Le DPMM ne dément pas les conséquences qu’ont déjà les modifications apportées en 2005 au statut général des militaires sur la gestion des carrières des officiers spécialisés. Il confirme que la majorité des officiers spécialisés de la marine ne dépasseront pas le grade de capitaine de corvette mais n’accepte pas l’idée - parfois exprimée par certains de nos camarades - que l’on revient au modèle des officiers techniciens dont ni la Marine ni les marins ne s’étaient accommodés. Les statuts conservent aux OSM une hiérarchie complète et la Marine offrira toujours aux meilleurs et aux plus jeunes la possibilité d’accéder aux grades et aux responsabilités supérieurs. En 2010, il y a comme les années précédentes un capitaine de frégate inscrit au tableau de capitaine de vaisseau. Il y en aura d’autres.
 
Même si le nombre d’officiers servant dans la Marine doit encore être réduit, il faut que l’Ecole navale continue à former au moins 65 élèves officiers chaque année pour préserver la valeur du titre d’ingénieur qu’elle délivre et le label « grande école » qui lui est reconnu. Le niveau d’admission restant élevé, il est très difficile pour les officiers mariniers d’accéder à l’Ecole navale au titre du recrutement interne. Pour quinze places ouvertes dix seulement sont honorées cette année. Cela laisse donc à la Marine une certaine latitude pour le recrutement indirect de ses officiers à titre interne ou contractuel, notamment au sein du corps des officiers spécialisés. Les postes à pourvoir ont évolué. La priorité est accordée au cœur de métier, aux opérations. Les besoins sont sensiblement réduits pour le soutien et l’administration qui ont vocation à être « civilianisés ».

Interrogé sur le sort des officiers spécialisés de la branche administration dont l’expertise était notamment très appréciée, depuis des générations, à la direction du personnel militaire de la Marine, l’amiral Lajous confirme la diminution du nombre de postes pour la gestion des ressources humaines mais considère que les OSM issus des spécialités administratives ou de gestion des collectivités pourront mener de belles carrières s’ils s’orientent vers la logistique et la finance.

L’amiral Lajous cite volontiers une réflexion des capitaines de vaisseau, auditeurs du Centre des hautes études militaires, qui composent le collège de classement des officiers : En menant ce travail, nous découvrons la richesse des corps d’officiers de la Marine. Les officiers spécialisés, en particulier, proposent un éventail de compétences que peu soupçonnent car ils exercent souvent leurs talents avec discrétion et modestie. C’est le cas par exemple de quelques-uns de nos camarades affectés aux opérations spéciales comme experts de certaines techniques ou pour leur maîtrise de langues rares. 
 
Pour l’amiral Lajous, dont le parcours personnel montre qu’il est possible dans la Marine d’accéder aux plus hautes responsabilités sans être issu de l’Ecole navale, il n’y pas de fatalité ni de porte fermée. Tout est possible. Tout reste possible.

***  

 


PV N° 2/2010 DE REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION
Samedi 18 septembre 2010

Le conseil d'administration de l'A.O.M., composé de :

MM.

Bernard SORGUS
Président d'honneur **

Danis PINGAL
Président d'honneur

Gaëtan LEGENDRE
Vice-président d'honneur **

Jacques TUPET
Vice président d'honneur

Camille RAYLAT
Membre d'honneur **

Bernard BOISSON
Membre d'honneur

Serge THEBAUT
Président

Jean-Louis BLANCHET
Vice-président

Jacques BONNEVILLE
Vice-président **

Alain ROY
Secrétaire général

Brice VALMONT
Trésorier général **

André REY
Administrateur

Marcel ROY
Administrateur **

Charles-Henri PIFFARELLY
Président de la section de Cherbourg

Jacques COSSARUTTO
Président de la section de Brest *

Etienne GARENC
Président de la section de Lorient **

Alain FUMAZ
Président de la section de Toulon *

Michel AUDIGANE
Administrateur ** (membre coopté)

(* représenté ** excusé)


s'est réuni le samedi 18 septembre 2010, sous la présidence de Serge THEBAUT.

ORDRE DU JOUR


Prise en compte de l'élection des administrateurs.
Élection du président.
Élection des membres du bureau et répartition des fonctions.
Questions diverses.
Après avoir constaté que le quorum est atteint (plus des 2/3 des membres du conseil), le président ouvre la séance et présente l'ordre du jour.

Point 1 : Prise en compte de l'élection des administrateurs

Les trois administrateurs sortant ont été réélus à savoir :
Serge THEBAUT;
Brice VALMONT;
André REY.

Point 2 : Élection du président

L'ensemble des administrateurs présents souhaite la reconduction du président sortant.
Serge THEBAUT, président sortant, accepte d'être reconduit dans cette fonction.
Serge THEBAUT est élu président de notre association.

Point 3 : Élection des membres du bureau et répartition des fonctions

Le président propose aux membres du conseil d'administration de nommer Danis PINGAL au titre de "Président d'Honneur".
Les administrateurs présents acceptent cette proposition qui est adoptée.
Le président propose aux membres du conseil d'administration de nommer Charles COVA au titre de "Membre d'Honneur".
Les administrateurs présents acceptent cette proposition qui est adoptée.
La proposition d'organisation du bureau est la suivante :
Président : Serge THEBAUT.
Vice-présidents : Jean-Louis BLANCHET et Jacques BONNEVILLE.
Secrétaire général : Alain ROY.
Trésorier général : Brice VALMONT.
Représentant auprès des différents organismes : Jacques TUPET.
(CPRM, CLIAMA, UNCAM, COMAC, etc.).
Participation à l'ARCO : André REY.
Les administrateurs présents acceptent la composition du bureau qui est adoptée.

 

Point 4 : Questions diverses

Bernard BOISSON appelle l’attention du conseil d’administration sur les conséquences des nouveaux statuts en ce qui concerne l’avancement des officiers spécialisés au delà du grade de lieutenant de vaisseau. Il suggère au conseil d’administration de porter un intérêt particulier à cette préoccupation et de rechercher des informations à bonne source pour mesurer la réalité de cette inquiétude.

 

***

 

Assemblée générale 2010

du 18 septembre 2010

Notre assemblée générale était convoquée le samedi 18 septembre 2010 à 09h30 au Club de la France Libre, Maison de la France Libre, 59, rue Vergniaud à Paris dans le 13ème arrondissement. Vingt-quatre de nos camarades étaient présents et quatre-vingt-huit autres ont établi des pouvoirs, montrant ainsi leur fidélité à l'association et leur attention à ses activités.

Après le café et les viennoiseries prévus pour les accueillir, les congressistes sont invités à se rendre en salle de réunion.

Le comptage des membres présents et le recueil des pouvoirs effectués, l'assemblée générale est ouverte par le président national.

Serge THEBAUT remercie les participants ainsi que les organisateurs et procède à l'ouverture de l' assemblée générale.

Allocution d'ouverture.

Mes chers camarades,

En me présentant devant vous aujourd'hui pour la première fois depuis que le conseil d'administration de notre association m'a demandé de la présider, je réalise pleinement la responsabilité que cela représente et je vous remercie chaleureusement pour la confiance que vous me témoignez. Mais je manquerais gravement à mon devoir si, en ouvrant cette assemblée générale, je ne faisais pas observer un instant de recueillement en mémoire de nos camarades qui ont quitté ce monde depuis le précédent congrès. Associons à cet hommage tous nos aînés disparus qui ont été fidèles à l'association et ont laissé à l'AOM l'héritage précieux, fait d'histoire, d'avancée professionnelle et sociale, de solidarité et d'amitié dont nous sommes ensemble les gardiens. Permettez-moi d'avoir une pensée personnelle pour les présidents fondateurs, les officiers en chef des équipages Joseph Peleau et Pierre Humily, pour leurs successeurs et notamment le capitaine de vaisseau Jean-Marie Bréhéret qui présidait notre association quand je l'ai rejointe en 1982.

Minute de silence.

Je vous remercie.

J'espérais que nous serions plus nombreux ce matin. Ce n'est pas à vous qui avez tenu à être présents, parfois en venant de très loin, que je dois faire des reproches. Bien au contraire mais je dois vous faire partager ma déception. En préparant cette assemblée générale, avec les membres du bureau, nous avons voulu réduire les frais que représente chaque année notre assemblée générale. En effet, la facture de transport, d'hôtellerie, de restaurant pèse sur le budget de chacun d'entre nous et particulièrement sur celui des retraités. C'est pourquoi nous avons limité nos retrouvailles à une seule journée en gardant cependant au programme, à défaut du dîner dansant traditionnel, un banquet amical qui, je l'espère, ne vous décevra pas. Le Club de la France Libre qui nous accueille aujourd'hui nous réserve un cadre propice à nos retrouvailles et à nos travaux pour un prix sans commune mesure avec celui pratiqué par les hôtels et centres de congrès parisiens. Je remercie déjà sa direction pour l'accueil qu'elle nous a réservé.

Le coût du déplacement n'est pas la seule raison de la désaffection apparente pour notre AG d'une partie de nos adhérents. Beaucoup sont très âgés et parfois en mauvaise santé. D'autres sont retenus par des obligations familiales ou professionnelles. Certains d'entre eux, parmi les plus fidèles aux activités de notre association m'ont d'ailleurs adressé un message écrit ou téléphonique pour me demander de les excuser auprès de vous :

  • notre vice-président d'honneur Gaëtan Legendre aurait aimé être avec nous mais c'est aujourd'hui le jour anniversaire du décès de "La Gaëtane" et notre ami passe la journée avec ses enfants venus de Cherbourg. Nous pensons bien à lui.

  • Notre ancien trésorier, membre d'honneur, Camille Raylat est lui aussi en famille mais pour fêter avec Françoise, enfants et petits enfants, leurs noces d'or. Nous les félicitons chaleureusement.

  • En début de semaine, notre camarade Charles Cova m'a dit tous ses regrets de ne pas pouvoir se joindre à nous. Il est très préoccupé par l'état de santé dégradé de son épouse Yvonne.

  • Jacques Bonneville, vice-président, qui travaillait hier encore avec nous à la préparation de cette AG, est aussi retenu par un autre engagement.

  • Notre président d'honneur, Bernard Sorgus avait prévu de se joindre à nous mais il a d'autres responsabilités associatives qui l'ont empêché d'être ici aujourd'hui. Il en a prévenu le secrétaire général.

  • Plusieurs présidents de section régionale manquent aussi à l'appel mais ils sont naturellement représentés : Jacques Cossarutto est en mission humanitaire à Madagascar. Alain Fumaz qui a aussi veillé à nous envoyer des représentants de sa section participe à une autre réunion amicale à Rochefort. Quant à Etienne Garenc, sa santé ne lui permet pas en ce moment de se déplacer comme il le souhaiterait.

Vous voyez, même les plus fidèles de nos retrouvailles annuelles peuvent être victimes d'un empêchement que nous comprenons bien. Ce que je comprends moins, car cela ne coûte que le prix d'un timbre poste, c'est le fait que de très nombreux camarades ne prennent même pas la peine de nous renvoyer le pouvoir que nous mettons à leur disposition avec la convocation en assemblée générale. Je déplore vraiment cette négligence, ou cette indifférence, tellement peu encourageante pour ceux d'entre nous qui consacrent du temps aux activités de notre association.

Comme j'ai déjà eu l'occasion de le déclarer au conseil d'administration qui m'a élu il y a quelques semaines, je n'étais pas candidat à la présidence de l'AOM. Je n'ai donc pas mené campagne, je n'ai pas vraiment réfléchi à un programme et je n'ai pas eu à me confronter à un éventuel rival. J'ai accepté cette mission par pur sens du devoir, par fidélité à l'AOM et par reconnaissance à la Marine. Par mon parcours, et son improbable issue étoilée, j'incarne l'aboutissement des aspirations, pour ne pas dire revendications, et principaux combats menés par notre association, depuis sa création, pour améliorer le déroulement de carrière des officiers de la marine issus du rang. Je ne suis pas le premier. Avant moi, quatre autres camarades anciens officiers des équipages et officiers spécialisés ont été nommés contre-amiraux : Marc Faugère, Yvon Noë, Jean-Claude Allory et Hervé Vautier. Seul Jean-Claude Allory a arboré ses étoiles en activité de service.

J'espère aussi ne pas être le dernier même si l'évolution des statuts des corps d'officiers et l'élitisme qui semble devenu une règle de gestion des officiers de la marine en favorisant très sensiblement les hauts potentiels ne me rend pas très optimiste pour l'avancement jusqu'aux plus hauts grades de mes jeunes camarades officiers spécialisés.

Je veillerai naturellement au sort des officiers que notre association représente, à l'équité de leur traitement et de leur condition et à la considération qu'ils méritent. Je n'ai pas d'inquiétude en ce domaine. Les clivages anciens entre corps d'officiers, le paternalisme condescendant des « officiers de vaisseau » pour les officiers des équipages et les mesquineries de carré n'ont plus cours depuis longtemps. Ne comptez donc pas sur moi pour livrer un mauvais procès à la Marine en lui prêtant de noirs desseins à l'encontre de ses officiers spécialisés. Ce serait particulièrement ingrat de ma part et cela ne pourrait que porter préjudice à mes jeunes camarades.

Au contraire, par ma proximité amicale avec les hautes autorités de la défense et de la marine et les liens personnels que j'aurai encore pendant quelques années avec ceux qui leur succèderont, je compte bien peser en faveur des officiers de mon corps dans les réflexions menant aux décisions les concernant.

Je poursuivrai et j'essaierai de développer encore toutes les initiatives et démarches menées par mon prédécesseur Danis Pingal pour faire reconnaître l'importance et l'influence de l'AOM dans le monde associatif de la défense et de la marine. Le rapprochement avec l'AEN auquel, vous le savez, j'ai toujours été favorable, est aujourd'hui vécu de manière très positive. La FAOMA qui nous réunit avec d'autres associations préfigure une union plus large des structures associatives voulue par le chef d'état-major de la marine. Je prendrai dans quelques jours le relais de Danis Pingal dans le groupe de travail qui réfléchit sur cet objectif. Un tel rapprochement des associations est vital pour chacune d'elles et pour l'AOM en particulier. Ne nous voilons pas les yeux. Nos effectifs fondent lentement. Nous recueillons trop peu de nouvelles adhésions. Les candidats pour prendre des responsabilités au conseil d'administration, au sein du bureau ou dans les sections se font de plus en plus rares. Nos réunions et manifestations amicales attirent de moins en moins nos adhérents. Si rien ne change, ce déclin nous condamnera rapidement à disparaître. Il faut donc développer encore nos échanges avec les associations amies, mutualiser ce qui peut l'être, à l'exemple de la revue La Baille dont je ne comprendrais pas qu'elle ne vous plaise pas. Il faut sans doute aussi inventer d'autres moyens d'action, d'information et de liaison. Cela ne signifie pas que l'AOM doive renoncer à ses valeurs et à la manière dont elle a gardé la flamme allumée par ses fondateurs. Il y a de la place pour la nostalgie et l'évocation des campagnes glorieuses mais, pour que l'association survive, il faut surtout qu'elle attire de nouveaux adhérents et qu'elle s'intéresse en premier lieu aux officiers en activité dont les préoccupations sont aujourd'hui les mêmes dans tous les corps. L'union s'impose.

 

Dans l'immédiat, outre la situation de nos effectifs, je suis préoccupé par la relève de mon équipe rapprochée. Vous devinez tous l'importance du rôle du trésorier général dans une association comme la nôtre. Brice Valmont, malgré les très lourdes charges de ses fonctions précédentes à la DPMM, a magistralement tenu cette fonction depuis plusieurs années. Il est aujourd'hui affecté à Toulon et souhaite naturellement confier la caisse et le registre des comptes à un successeur. Aucun volontaire ne s'est manifesté pour l'instant et cela m'ennuie beaucoup. Michel Audigane, désormais directeur de foyer à Lorient, acceptera peut-être cette responsabilité mais cela va forcément compliquer un peu les choses.

La relève des présidents de section pose aussi problème. Notre ami Jacques Cossarutto a annoncé son souhait de passer le relais mais, à ma connaissance, il n'a pas pour l'instant de successeur identifié. Cette difficulté que nous avons rencontrée à Rochefort, et pendant trop longtemps à Toulon où René Jarnot a assuré un long intérim, se renouvellera inévitablement. Cela nous impose de réfléchir dès à présent à une organisation territoriale différente de celle que nous connaissons.

 

Avant de laisser la place aux autres intervenants et à la suite de nos travaux, je voudrais rendre hommage à mes camarades du bureau précédemment réuni autour de Danis Pingal dont j'espère garder le soutien et les compétences.

Je remercie en premier lieu mon prédécesseur dont je témoigne avec force du travail et de l'abnégation. J'essaierai de dégager, comme lui, suffisamment de temps pour l'association, pour les multiples réunions auxquelles le président est convié et pour toutes les sollicitations qui submergent régulièrement le courrier, la messagerie et le téléphone. Je ne suis pas certain, en revanche, d'avoir sa capacité de résistance à la critique et aux médisances. Vous connaissez mon caractère. Il faudra faire avec. Je veux bien me dévouer mais je n'accepte que les critiques constructives. J'espère en tout cas que Danis, dont je proposerai tout à l'heure au conseil d'administration de le nommer président d'honneur, continuera à m'apporter son aide au sein du bureau.

J'aurai aussi besoin des deux vice-présidents. Jacques Bonneville nous apporte, entre autres compétences, sa connaissance érudite de la législation et de la réglementation sur les associations. Ses rappels aux statuts et au règlement sont toujours pertinents et nous protègent de toute erreur. Jean-Louis Blanchet vit loin de nous dans le Pacifique mais il passe souvent en métropole et ne manque jamais l'une de nos réunions. Je les garde naturellement tous les deux dans mon "état-major".

J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de Brice Valmont. Il va nous manquer le temps qu'il sera à Toulon. Je veux maintenant saluer le travail formidable mené par notre secrétaire général Alain Roy. C'est vraiment la cheville ouvrière du bureau. Le courrier qu'il vous adresse pour l'assemblée générale ne reflète qu'une partie de son travail mais vous en donne déjà une idée. Ce mailing complexe repose sur la tenue rigoureuse de la base de données dont il assure la mise à jour permanente. Depuis deux ans l'édition des cartes d'adhérents est opérationnelle. C'est un travail très prenant parfaitement mené à bien par Alain. Il peut y avoir des erreurs mais elles sont rapidement corrigées quand elles sont signalées. Merci Alain pour tout ce que tu fais pour l'association.

Je ne saurais oublier notre vice-président d'honneur Jacques Tupet. Toujours discret mais toujours présent et très efficace, il représente notre association à de nombreuses réunions auprès des organismes dont nous sommes partenaires : CPRM, CLIAMA, UNCAM, etc... Si vous avez des questions sur les implications de la réforme des retraites pour les militaires, c'est à lui qu'il faut vous adresser. Il sait tout. C'est aussi un historien reconnu auquel l'AEN a ouvert les colonnes de La Baille pour des sujets d'histoire maritime qui intéressent tous les marins.

Voilà ce que je voulais vous dire ce matin. Je vais maintenant laisser la parole et la direction des opérations à notre secrétaire général non sans vous avoir souhaité une bonne journée et vous avoir remercié d'être venu à la première assemblée générale de mon mandat. Merci de m'aider et merci pour votre confiance.

Vive l'AOM, vive la Marine et vive la France.

 Lecture du rapport moral par le secrétaire général.
 

Depuis notre précédent congrès, à Toulon, les membres du bureau ont poursuivi leurs réunion à un rythme bimensuel pour assurer le suivi des travaux en cours et préparer la réunion du conseil d'administration.

Le conseil d'administration s'est réuni le samedi 24 avril 2010 sous la présidence de Danis PINGAL. L'ordre du jour était constitué des six points suivants :

Élection du président.

Préparation de l'assemblée générale de 2010.

Point sur le bilan financier.

Point sur le recrutement (appel à candidature de membres au conseil d'administration).

Rapports des présidents de section.

Questions diverses.

Au cours de cette réunion le conseil d'administration a élu Serge THEBAUT comme président de notre association. Nous remercions Danis PINGAL qui a occupé ce poste pendant huit années.

Un rappel a été fait aux membres du bureau et aux administrateurs dont les mandats arrivent à échéance en 2011, à savoir :

  • Serge THEBAUT,

  • Brice VALMONT,

  • André REY,

Les administrateurs en fin de mandat ont accepté de se représenter pour un nouveau mandat.

Aucune candidature, d'un membre de notre association à un poste d'administrateur, n'a été exprimée.

L'organisation du bureau est la suivante :

Le poste de Président : Serge THEBAUT.

Les postes de vice-présidents : Jean Louis BLANCHET.

Jacques BONNEVILLE.

Le poste de secrétaire général : Alain ROY.

Le poste de trésorier général : Brice VALMONT.

La représentation auprès du CPRM et des différents organismes dont l'AOM est partenaire (CLIAMA, UNCAM, COMAC, etc...) : Jacques TUPET.

Rappelons aussi notre participation à l'ARCO où notre camarade André Rey nous représente depuis très longtemps.

Je voudrais aussi évoquer les nombreuses réunions qui ont souvent mobilisé Danis Pingal et certains d'entre nous ces derniers mois au titre de notre adhésion à la FAOMA et au CLIAMA. Les réunions et assemblées de la FAOMA sont très bien organisées selon un calendrier régulier au siège de l'AEN où nous sommes toujours très bien accueillis. L'évolution du CLIAMA souhaitée par le chef d'état-major de la marine a donné lieu à une large consultation génératrice de multiples réunions pour la création d'une nouvelle structure d'information mutuelle EMM/Associations inspirée de la Naval League britannique.

La réflexion est toujours en cours et donnera lieu à de nouvelles réunions dont nous vous tiendrons informés des décisions.

Nous recherchons activement un membre de notre association, avec quelques compétences de trésorerie et un accès facile avec la capitale, afin d'être en mesure de pouvoir remplacer notre trésorier général qui est muté à Toulon.

Comme tous les ans nous effectuons un appel à candidature pour renouveler les membres du conseil d'administration.

Au cours de l'année 2009 la mise en place de la carte d'adhérent a pris son rythme de croisière. Nous entrons dans une phase de consolidation qui se traduit par la production automatique de la carte pour tous les adhérents à jour de cotisation dont le règlement de l'année en cours est enregistré au fichier central.

La carte vous est normalement parvenue dans le courrier de convocation à notre Assemblée Générale. S'il y a lieu, le défaut d'enregistrement d'une ou plusieurs cotisations est signalé sur la lettre d'accompagnement. Ce rappel est destiné à favoriser la régularisation d'oublis mais aussi à réparer une erreur ou un retard de saisie de la part des sections ou du secrétaire général. Pour être enregistrée à temps au fichier central, chaque cotisation doit pouvoir être enregistrée par mes soins avant la fin du mois de mai.

Au cours de l'année nous avons enregistré le décès de 15 de nos camarades et celui de 5 épouses.

A ce jour pour cette année nous avons déjà enregistré le décès de 9 de nos camarades.

Nous avons constaté 17 retours des publications concernant des veuves. Il faut conclure à un décès ou à un changement d'adresse sans suivi du courrier. C'est aussi le cas pour 15 de nos camarades dont le changement d'adresse ou le décès ne nous a pas été signalé. Le service de la revue est alors interrompu, ce qui amène parfois les adhérents négligents à s'en préoccuper.

Je rappelle un autre moyen de liaison et d'information en permanence à votre disposition : celui de notre site Internet que je vous invite tous à consulter régulièrement, si vous êtes équipé d'un ordinateur. L'adresse, un peu compliquée à mémoriser, est mentionnée dans l'encart qui nous est réservé dans la publication "La Baille". Il suffit de l'enregistrer une fois pour toutes dans les favoris de votre navigateur Internet.

Depuis quelques années, malgré les efforts des sections en charge de nos retrouvailles annuelles, nous sommes moins nombreux à nous réunir en Assemblée Générale. Différentes raisons sont invoquées. Cela ne doit pas mettre d'ombre sur nos retrouvailles. Tous ceux qui sont là aujourd'hui sont confrontés comme les autres aux soucis de la vie mais s'ils ont choisi de venir à Paris ce week-end, c'est pour retrouver l'ambiance de la Marine, parfois quittée depuis longtemps, rencontrer des amis et prendre des nouvelles des anciens.

Alors, pas de morosité s'il vous plaît. Faisons honneur aux activités préparées par nos hôtes parisiens. Merci à Serge THEBAUT et à toute son équipe et heureux congrès pour tous à Paris.

 

 

Intervention des présidents de sections.

 

Intervention de Charles-Henri PIFFARELLY, président de la section de Cherbourg :

 

Section vieillissante dans son ensemble, pas facile à rassembler compte tenu des résidences de chacun, essaimées dans l’ensemble de ce département tout en longueur.

Réunions parfois en petit comité et deux dîners par an où se joignent à nous les anciens officiers des autres armées.

1 Désir de voir adhérer des OSM d’active –

Tout le monde ici le souhaite mais il faudra être inventif et audacieux. En effet :

  • Quoi leur proposer qui réponde à leurs attentes et à leurs aspirations, non pas seulement d’officier, mais aussi d’hommes et de femmes d’aujourd’hui.

  • Que mettre, dans nos statuts, qui puisse leur faire dire que ce n’est pas une affaire de retraités et de vieux ?

2 Informations –

  • Plus d’informations pour les présidents locaux :

  • Compte-rendu des réunions de bureau (si nécessaire),

  • Compte-rendu, in-extenso, de l’assemblée générale annuelle (c’est légal pour toute association type loi 1901).

A nous ensuite, localement, de diffuser ces informations.

 

3 Positions des présidents de section vis-à-vis du président de l’association –

Il me semble normal que nous puissions dire les choses qui ne nous semblent pas claires et dans ce cas demander des explications et ceci pour deux raisons :

  • Nous sommes membres du conseil d’administration (c’est là où les orientations se discutent, se décident et se votent).

  • Nous avons des informations à donner aux adhérents.

4. Position vis-à-vis du nouveau président –

Je t’appuierai dans tes initiatives qui tendront à améliorer le sort de l’AOM. Mais il faut rénover et donner un souffle nouveau à la relation entre le président national et les présidents de section car ces derniers :

  • Sont membres du conseil d’administration,

  • Sont au contact du terrain et des adhérents,

  • Sont des maillons incontournables dans la vie de l’AOM.

Intervention de Charles-Henri PIFFARELLY, mandaté par Jacques COSSARUTTO, président de la section de Brest :

Le président de la section de Brest indique qu'il a bien pris en compte les observations du président national sur les rôles respectifs du président de l'AOM et des présidents de sections régionales. Il en a fait part aux membres de la section qu'il préside. Il regrette que les termes de son intervention sur le déroulement de carrière des OSM issus de la maistrance, à l'occasion de l'assemblée générale de Cherbourg, n'aient pas été repris dans notre bulletin. Il déplore les propos du DPMM (dans le compte rendu d'entretien publié dans La Baille) qui semble nier à l'AOM sa légitimité à intervenir en faveur du déroulement de carrière des OSM. Enfin il regrette toujours de ne pas être invité aux cérémonies organisées à l'Ecole navale.

 

Le président de la section de Toulon Alain FUMAZ, retenu par une autre activité amicale, est représenté par le CF (R) Daniel DUVOUX.

 

Notre camarade, témoin actif de l'importance nouvelle prise par les officiers de réserve dans le fonctionnement de la marine d'aujourd'hui, nous a parlé avec chaleur et conviction du désarmement du Jules Verne dont il a été le dernier commandant.

La section Toulonnaise fonctionne au rythme de quatre réunions annuelles avec des activités pour une vingtaine de participants fidèles.

Le président FUMAZ a tissé un réseau local très animé qui lui vaut une notoriété dont l'AOM est bénéficiaire.

 

Montant de la cotisation 2011.

Serge THEBAUT intervient sur ce point en précisant qu'il n'y a pas de justification, pour l'instant, à l'augmentation de la cotisation.

Danis PINGAL précise qu'actuellement notre site est hébergé gratuitement avec des logiciels dits "Open" donc gratuits. En cas d'évolution de cette situation il est bien évident que le budget de l'AOM en serait grevé et qu'il y aurait lieu de réévaluer nos ressources. Ce n'est pas d'actualité.

Élection des administrateurs.

En l'absence de nouvelle candidature les membres en fin de mandat et qui ont accepté de se représenter sont réélus à savoir :

  • Serge THEBAUT,

  • Brice VALMONT,

  • André REY.

Prochaine assemblée générale

Après une courte discussion et compte tenu de l'absence de trois présidents de section il est décidé de reporter la décision après avoir étudié le problème dans le cadre du bureau.

 Questions diverses.

Danis PINGAL se demande si le moment n'est pas venu, compte tenu des différents problèmes liés à organisation de notre association, d'envisager une réorganisation des sections. Cette question est appelée à vivre sa vie avec le concours de l'ensemble de nos adhérents et la réflexion du bureau.

Une demande est effectuée pour assurer la communication des adresses des membres de l'association à l'ensemble des adhérents. A cette occasion il est précisé que les sections disposent du fichier des adhérents de leur environnement. Toutefois, et ponctuellement il peut être envisagé de communiquer les adresses de messagerie sur demande.

Les questions à l'ordre du jour étant épuisées, le président Serge THEBAUT annonce la fin de notre assemblée générale.


 

***

Le contre-amiral (2S) Serge Thébaut
Nouveau président de l'AOM

 

Le contre-amiral (2S) Serge Thébaut a pris le 1er juillet la présidence de l'AOM. Il succède au capitaine de corvette (h) Danis Pingal qui présidait l'association depuis janvier 2002.
Né à Lamballe (Côtes d’Armor) le 8 février 1954, engagé volontaire dans la marine nationale en 1971, Serge Thébaut choisit la spécialité de secrétaire militaire qu’il exerce jusqu’au grade de premier maître, à la mer sur l’escorteur rapide Le Breton et l’aviso escorteur Amiral Charner, en école comme instructeur puis en état-major en métropole et outre-mer.

Officier marinier dès l’âge de 19 ans et breveté supérieur à 23 ans il songe vite à devenir officier et se présente avec succès, dès qu’il réunit les conditions d’ancienneté, au concours d’admission à l’école militaire de la flotte branche officiers spécialisés de la marine.

Nommé enseigne de vaisseau à l’été 1982 il rejoint à Houilles (Yvelines) l’état-major de l’amiral commandant les forces sous-marines et la force océanique stratégique. En 1985, il sert à la direction du personnel militaire de la marine avant d’être appelé en 1988, au cabinet du chef d’état-major de la marine pour prendre en charge le protocole et le cérémonial militaire et suivre la communication associative.

En 1992, il prend à Tahiti pour deux ans les fonctions d’officier de relations publiques de l’amiral commandant les forces maritimes du Pacifique. En 1996, il sera rappelé sur ce territoire pour une délicate mission de communication au moment de la reprise des essais nucléaires français. Au retour de campagne, il est nommé au service d’information et de relations publiques de la marine.

Capitaine de frégate depuis le 1er septembre 1996, il est nommé à Brest comme officier de communication régional à l’été 1997. Il est rappelé à Paris, en janvier 1999, pour prendre la direction de la rédaction de l’hebdomadaire Cols Bleus. Il est promu capitaine de vaisseau le 1er juin 2003.

En juin 2005, il rejoint le Service historique de la défense où il prend la direction du département de la Marine.

Il est nommé contre amiral dans la deuxième section des officiers généraux de la marine pour prendre rang du 1er juillet 2010.

Le contre-amiral Thébaut est chevalier de la Légion d’honneur et officier de l’Ordre national du mérite. Il est célibataire.


 

 

 ***

 

PV N° 1/2010 DE REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION
du 24 avril 2010

Le conseil d'administration de l'A.O.M., composé de :
MM.
Membres d'honneurs
Bernard SORGUS
Président d'honneur

Gaëtan LEGENDRE
Vice-président d'honneur

Jacques TUPET
Vice président d'honneur

Camille RAYLAT
Membre d'honneur

Bernard BOISSON
Membre d'honneur *


Membres élus
Danis PINGAL
Président

Jean-Louis BLANCHET
Vice-président **

Jacques BONNEVILLE
Vice-président

Serge THEBAUT
Vice-président
Chargé de la communication

Alain ROY
Secrétaire général

Eugène SAMPEUR
Secrétaire général adjoint

Brice VALMONT
Trésorier général

André REY
Administrateur

Marcel ROY
Administrateur **

Membres ès qualités
Charles-Henri PIFFARELLY
Président de la section de Cherbourg **

Jacques COSSARUTTO
Président de la section de Brest *

Etienne GARENC
Président de la section de Lorient

Alain FUMAZ
Président de la section de Toulon *

Membre coopté
Michel AUDIGANE
Administrateur

(* représenté ** excusé)

s'est réuni le samedi 24 avril 2010, sous la présidence de Danis PINGAL.

ORDRE DU JOUR :
Élection du président.
Préparation de l'assemblée générale de 2010.
Point sur le bilan financier.
Point sur le recrutement (appel à candidature de membres au conseil d'administration).
Rapports des présidents de section.
Questions diverses.

Après avoir constaté que le quorum est atteint (plus des 2/3 des membres du conseil), le président ouvre la séance et présente l'ordre du jour.

Débat avant l'ordre du jour.

Michel AUDIGANE, trésorier de la section de Toulon est coopté à l’unanimité comme administrateur. De ce fait, il dispose pleinement du pouvoir que lui a accordé Alain Fumaz, administrateur ès qualités, empêché.
L’élection de Michel AUDIGANE sera soumise aux suffrages des adhérents de l’AOM en assemblée générale.
Le conseil d'administration est donc composé de cinq (5) membres d'honneurs, neuf (9) membres élus, quatre (4) membres ès qualités et un (1) membre coopté.

Point 1 de l'ordre du jour : Élection du Président.

Danis PINGAL président de l’AOM depuis 2002 évoque les temps forts de son mandat et manifeste ses regrets de n’avoir pu mener à bien tous ses projets. Plusieurs administrateurs rendent hommage à son action et le remercient pour son investissement personnel très favorable au rayonnement de notre association dans la Marine comme auprès de toutes les instances auxquelles l’AOM est affiliée ou dont elle est partenaire. Danis PINGAL souhaite que Serge THEBAUT lui succède à la présidence de notre association dès qu’il aura quitté le service actif.
Serge THEBAUT accepte d’être candidat et remercie Danis PINGAL pour sa confiance. Invité à présenter son programme il rend un hommage appuyé à l’action du président quittant en indiquant qu’il s’inspirerait de sa méthode et poursuivrait s’il est élu les objectifs de son prédécesseur. Serge THEBAUT rappelle aussi les tensions qui ont parfois affecté les relations du bureau avec certaines sections régionales en indiquant qu’il n’aurait pas forcément la souplesse de caractère de Danis PINGAL et sa capacité d’abstraction si de tels conflits, démotivants et stériles, devaient se renouveler.
Aucun autre candidat ne s’étant manifesté, Serge THEBAUT est élu président de l’AOM à l'unanimité des membres présents.
Son élection prendra effet à sa date d’admission en deuxième section dans le cadre des officiers généraux de la marine, le 1er juillet 2010.

Point 2 de l'ordre du jour : Préparation de l'Assemblée Générale de 2010.

Le président précise aux membres du conseil d'administration que le lieu et la date de notre prochaine assemblée générale seront débattus lors de la prochaine réunion du bureau.
Ces informations seront fournies aux adhérents par le courrier habituel de convocation en assemblée générale dans le courant de la première quinzaine du mois de juin.

Point 3 de l'ordre du jour : Point sur le bilan financier.

Le président informe les membres du conseil d'administration sur le besoin de pourvoir au remplacement de Brice VALMONT au poste de trésorier général du fait de ses activités et de sa mutation prochaine à Toulon.
Brice VALMONT occupe les fonctions de trésorier général depuis 2003.
La situation des comptes est satisfaisante du fait de l’économie budgétaire réalisée depuis que, grâce à notre adhésion à la FAOMA et à l’abonnement de tous nos adhérents à La Baille, l’AOM n’a plus la charge de l’édition d’un bulletin trimestriel d’information.
Point 4 de l'ordre du jour : Point sur le recrutement.
Un rappel a été fait aux membres du bureau et aux administrateurs dont les mandats arrivaient à échéance en 2011, à savoir :
Serge THEBAUT,
Brice VALMONT,
André REY,
Les administrateurs en fin de mandat ont accepté de se représenter pour un nouveau mandat.
Point 5 de l'ordre du jour : Rapports des présidents de section.
Il est procédé à un tour de table pour donner la parole aux présidents de section.
Cherbourg.
Charles-Henri PIFFARELLY, président de la section de Cherbourg est absent excusé et n'a pas donné d'instruction particulière.
Brest.
Jacques COSSARUTTO, président de la section de Brest est représenté par Serge THEBAUT. Il n'a pas donné d'instruction particulière.
Lorient.
Etienne GARENC président de la section de Lorient a informé le CA de l’actualité de sa section en donnant, comme il le fait toujours avec éloquence et humour, des échos sur l’activité de la marine et de DCNS à Lorient.
Toulon.
Michel AUDIGANE, représente Alain FUMAZ président de la section de Toulon. Il propose à Brice VALMONT de lui succéder à Toulon cet été car lui-même rejoint Lorient.
Point 6 de l'ordre du jour : Questions diverses.
La carte du combattant.
Pour optimiser au profit de nos adhérents les avantages liés à la possession de la carte du combattant, le bureau est chargé d'étudier la possibilité de compléter notre fichier par cette information.
Visite de notre site Internet.
Danis PINGAL informe que notre site informatique est de plus en plus consulté. C’est un complément réactif et très utile à La Baille qui met des informations récentes ou plus anciennes à la disposition de tous nos adhérents.
Ligue navale.
L’AOM a été sollicitée dans le groupe de travail limité aux associations les plus importantes de la Marine pour réfléchir au projet de « ligue navale » voulue par le chef d’état-major de la marine pour coordonner et structurer la mission de rayonnement confiée aux associations. Danis PINGAL s’en tient sur ce dossier aux orientations décidées au sein de la FAOMA où la voix de l’AOM est écoutée. Il rappelle que notre association n’a pas attendu que le CEMM le demande pour intégrer des structures fédérales associatives : l’ACORAM, la FAMMAC et la FAOMA. Notre participation au CPRM, au COMAC à l’UNCAM et à beaucoup d’autres instances témoigne aussi de la considération accordée de longue date à notre association par des comités et institutions diverses reconnus pour leur influence dans le domaine des retraites et de la reconversion notamment.

 

***

ASSEMBLEE GENERALE DU 12 SEPTEMBRE 2009 A TOULON

L'ensemble des photos de l'AG est disponible sur le blog http://aom-bureau.blogspot.com/

PV N° 2/2009 DE REUNION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
Le conseil d’administration de l’A.O.M., composé de :
MM.
Bernard SORGUS,  Président dh'onneur
Gaëtan LEGENDRE, Vice-président d'honneur*
Jacques TUPET, Vice-président d'honneur
Danis PINGAL, Président
Jean-Louis BLANCHET, Vice-président *
Serge THEBAUT, Vice-président
Jacques BONNEVILLE, Vice-président 
Alain ROY, Secrétaire général
Brice VALMONT, Trésorier général
Eugène SAMPEUR, Secrétaire général adjoint**
Charles-Henri PIFFARELLY, Président de la section de Cherbourg*
Jacques COSSARUTTO, Président de la section de Brest
Etienne GARENC, Président de la section de Lorient*
Alain FUMAZ, Président de la section de Toulon
André REY, Administrateur
Marcel ROY, Administrateur*
Bernard BOISSON, Administrateur

* représentés ** absent

s’est réuni le samedi 12 septembre 2009 sous la présidence de Danis PINGAL.

ORDRE DU JOUR :
1)Désignation du bureau

Après avoir constaté que le quorum est atteint (plus des 2/3 des membres présents ou représentés), le président ouvre la séance.

Le vote à main levée est adopté.

RELEVE DE DECISIONS :

Désignation du bureau
A l’unanimité, sont élus
Président, Danis PINGAL
Vice-président, Jean-Louis BLANCHET
Vice-président, Jacques BONNEVILLE
Vice-président, Serge THEBAUT
Secrétaire général, Alain ROY
Trésorier général, Brice VALMONT
Secrétaire général adjoint, Eugène SAMPEUR

Jacques TUPET, Vice-président d’honneur, continue d’apporter sa collaboration active dans les domaines amicalistes et patrimoniaux.



COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE DU 12 SEPTEMBRE 2009 A TOULON


Notre assemblée était convoquée le samedi 12 septembre 2009 à 09h30 au cercle des officiers mariniers de Toulon. A cette occasion 29 de nos camarades étaient présents et 26 pouvoirs avaient été donnés.
Le président de la section de Toulon accueille les présents
Après avoir procédé au comptage des membres présents et au recueil des pouvoirs, l'assemblée générale est ouverte par le président.
Le président Danis Pingal prononce son allocution.

En absence du secrétaire général Alain Roy, en séjour à l’étranger, le vice président Jacques Bonneville donne lecture du rapport moral préparé par le secrétaire général.
Le rapport est approuvé à l’unanimité.

C’est ensuite le trésorier général qui donne lecture et commente le rapport financier.
Les comptes ont été vérifiés par notre camarade André Rey. Aucune remarque n’est faite.
Quitus est donné au bureau à l'unanimité pour la gestion et le bilan financier malgré l'absence de validation.
Brice Valmont fait part à l’assemblée de sa mutation probable prévue pour l’année prochaine. Il demande à ce que l’on pense à son remplacement.

La parole est ensuite donnée aux présidents de chaque section régionale.
En l’absence de la métropole de Charles-Henri Piffarelli, André Cruzille donne lecture en précisant bien qu’il s’acquitte de sa mission mais ne partage pas les opinions exprimées dans son message par le président de la section de Cherbourg.

Jacques Cossarutto prend ensuite la parole pour la section de Brest. Il indique entre autres qu’il remet plus de « palmes » qu’il ne reçoit de nouvelles adhésions. Il précise que depuis un certain temps il n’a plus d’invitations aux cérémonies de l’Ecole Navale concernant les élèves de l’Ecole militaire de la Flotte. Le bureau national pourrait-il pas intervenir ?

Alain Fumaz, pour la section de Toulon, n’a reçu aucune invitation lors des cérémonies organisées par la marine à Toulon. Lui aussi demande à ce que le bureau national intervienne.

Le montant de la cotisation et de l’abonnement à « La Baille » pour l’année à venir est ensuite évoqué. Après discussion, il est décidé de maintenir à 37€ ce montant.



Aucune candidature nouvelle d’administrateur n’ayant été manifestée, les administrateurs dont le mandat arrive à expiration à savoir :
Marcel ROY
A1ain ROY
sont reconduits à l’unanimité dans leur poste.

C’est ensuite la désignation du lieu et de la période de la prochaine assemblée générale. Le président propose qu’elle se tienne à Paris courant septembre. Cette proposition est adoptée à l’unanimité.

Aucune question diverse n’étant mise à l’ordre du jour, le président remercie Alain Fumaz et son équipe pour l’organisation de cette AG, souhaite à l’assistance une bonne continuation de congrés et clôt la séance.

ALLOCUTION D'OUVERTURE DU PRESIDENT

Chers Camarades,


Tout d'abord laissez moi remercier Alain et toute son équipe pour l'organisation de cette Assemblée Générale. Nous savons tous combien est difficile la préparation et le suivi d'une telle réunion.

Merci Alain et merci à toute l'équipe de Toulon.

Je voudrais maintenant que nous accordions une minute de silence à la mémoire des camarades qui nous ont quittés depuis notre assemblée générale de Brest.

Je vous remercie tous ici présents d'être venus, pour certains de loin, assister à notre réunion annuelle. J'ai une pensée pour tous ceux qui, pour diverses raisons, n'ont pu se joindre à nous. Qu'ils sachent que nous ne les oublions pas.

Je constate, cette année encore, que les anciens sont majoritaires. Il est sans doute plus difficile pour nos camarades en activité de libérer du temps pour notre association même si nos efforts sont d'abord déployés à leur profit. J 'aimerais vraiment qu'ils soient plus nombreux et plus assidus à nos réunions nationales et régionales. Certes ils sont représentés au sein du bureau national avec un vice président chargé de la communication et le trésorier général. Ici à Toulon, Michel Audigane est particulièrement actif. D'autres adhérents toujours sous l'uniforme demeurent fidèles à l'AOM mais ils sont trop rares ou trop discrets.

Il faudrait qu'ils s'investissent davantage et viennent nous faire part de leurs préoccupations, C'est à eux qu'il appartient d'assurer la relève. Notre association, parmi beaucoup d'autres, a toujours œuvré pour relayer vers les autorités les questions qui inquiétaient ses adhérents. Sans doute autant que des structures de concertation plus réglementées, nos interventions, sans caractère officiel, mais guidées par l'expérience et l'esprit d'équipage ont souvent reçu un écho favorable. Il serait regrettable de perdre toute influence au profit de nos jeunes camarades au prétexte qu'ils ne s'intéressent pas à leur propre sort.

En pleine crise mondiale, à l'heure d'une modernisation des armées de grande ampleur assortie de réformes qui bouleversent l'ordre établi et créent notamment des inquiétudes pour le déroulement de carrière des officiers, une association comme la nôtre doit rester vigilante et user de sa légitimité pour relayer les préoccupations de ses adhérents.

Nous sommes aussi inquiets pour nos camarades retraités qu'affecte sensiblement l'érosion des retraites. Nous ne manquerons de suivre et d'appuyer les actions des associations amies plus spécialisées dans ce domaine.

Voilà, Chers Camarades, ce que je voulais vous dire avant d'ouvrir les débats L' AOM poursuit sa route sur le chemin que lui ont tracé nos anciens. Unis, nous relèverons les défis. Bonne Assemblée Générale


RAPPORT MORAL

Depuis notre précédent congrés, les membres du bureau ont poursuivi leurs réunions à un
rythme bimensuel pour assurer le suivi des travaux en cours et préparer la réunion du conseil d'administration

                 La réunion du conseil d'administration a eu lieu le samedi 13 juin 2009 sous la présidence de Danis PINGAL. L'ordre du jour était constitué des trois points suivants :

L'Assemblée Générale de TOULON.

Les relations avec la FAOMA, FAMMAC, ACORAM, ARCO.

Les relations avec le CPRM, le COMAC et l'UNCAM.

La régularisation du contrôle des comptes de gestion de l'AOM.

Appel à candidature de membre de conseil d'administration.

Les cartes des adhérents.

Les questions diverses.

 

Un rappel a été fait sur les membres du bureau et les administrateurs dont les mandats arrivaient à échéance en 2010, à savoir :

Alain ROY,

Marcel ROY.

Aucune candidature d'un membre de notre association à un poste d'administrateur, n'a été exprimée.

Les administrateurs en fin de mandat ont accepté de se représenter pour un nouveau mandat.


L'organisation du bureau est la suivante :

Le poste de Président : Danis PINGAL.

Les postes de vice-présidents : Jean Louis BLANCHET.

Jacques BONNEVILLE.

Serge THEBAUT.

Le poste de secrétaire général : Alain ROY.

Le poste de secrétaire général adjoint : Eugène SAMPEUR.

Le poste de chargé de communication : Serge THEBAUT.

Le poste de trésorier général : Brice VALMONT.

La représentation auprès du CPRM : Jacques TUPET.

Représentation auprès des autres organismes : Jacques TUPET.


Le premier point concernait l'Assemblée Générale de TOULON et son déroulement.
Le deuxième point a touché les relations avec la FAOMA, FAMMAC, ACORAM, ARCO.
(Danis PINGAL)

Le troisième point concernait les relations avec le CPRM, le COMAC et l'UNCAM.Le suivi des travaux en cours a été réalisé par la participation de notre association au sein des structures officielles (CPRM et Cliama) et des structures inter associatives (Comac et Uncam).

(Jacques TUPET)

 Le point suivant concernait la régularisation du contrôle des comptes de gestion de l'AOM.

(Brice VALMONT)

Le point suivant concernait l'appel à candidature de membre de conseil d'administration.

(Danis PINGAL)

Le point suivant a concerné la mise en place de la nouvelle carte d'adhérent, les règles de la     production et de la diffusion.

Les possibilités de l'informatique nous ont permis de prendre la décision de produire une nouvelle carte de membre de notre association.

La diffusion vers les membres est exécutée en même temps que la convocation de l'Assemblée Générale. Vous avez donc découvert cette carte avec la convocation à cette Assemblée Générale.

La production sera annuelle et automatique pour tous ceux dont une évolution de la dernière cotisation sera détectée. L'année figurant au verso de la carte correspond à l'année de la dernière cotisation connue et enregistrée dans le fichier informatique central. Vous constatez l'importance du règlement des cotisations avant la période de production des cartes d'adhérents.

Il est à préciser que dans l'envoi de la convocation de l'Assemblée Générale un rappel est éventuellement réalisé pour les membres de notre association pour les quels un défaut de cotisation est constaté. En cas d'erreur contacter les présidents de section afin de faire rectifier toutes anomalies.

 

Au cours de l'année 2008 nous avons enregistré le décès de 7 de nos camarades et celui de 2 épouses.

A ce jour pour cette année nous avons enregistré le décès de 5 de nos camarades et celui de 3 épouses.

Nous avons enregistré 8 retours des publications concernant des veuves. Il faut conclure à un décès ou un changement d'adresse sans suite. Dans un cas comme dans l'autre nous arrêtons la diffusion de la revue vers ces personnes. De même pour 13 de nos camarades qui n'ont pas jugé bon de nous avertir de leur changement d'adresse.

En 2008 12 de nos camarades et depuis le début de cette année 7 de nos camarades ont décidé de ne plus adhérer à notre association. Le motif officiel invoqué est lié à l'adhésion à la FAOMA et la disparition du bulletin au profit de la Baille.

En 2008, 25 de nos camarades ont étés placés en "Amicaliste" après plus d'un an en position de "NHPAI" (N'Habite Plus à l'Adresse Indiquée). Depuis le début de cette année 6 de nos camarades ont effectué cette demande.

Les questions diverses sont abordées par le tour de table des présidents de sections.

Il existe aussi un autre moyen de liaison et d'information, celui de notre site Internet que je vous invite tous à consulter. L'adresse, un peu compliquée à mémoriser, est mentionnée sur vos dossiers d'assemblée générale. Il suffit de l'enregistrer une fois pour toutes dans les favoris de votre navigateur Internet. Ceux d'entre vous qui ne sont pas équipés d'un ordinateur relié à l'Internet peuvent demander à leurs enfants ou leurs petits enfants de leur faire une démonstration!

Pour la bonne santé de notre association, je rappelle, à cette occasion, que les cotisations et les abonnements à notre publication doivent, selon les statuts, être acquittés au début de chaque année.

Depuis quelques années, malgré les efforts des sections en charge de nos retrouvailles annuelles, nous sommes moins nombreux à nous réunir en assemblée générale. Différentes raisons sont invoquées : le vieillissement de nos adhérents et de leurs conjoints, l'éloignement et la maladie, le désintérêt des plus jeunes pour la vie associative mais aussi la baisse du pouvoir d'achat particulièrement sévère pour les retraités. Cela ne doit pas mettre d'ombre sur nos retrouvailles. Tous ceux qui sont là aujourd'hui sont confrontés comme les autres aux soucis de la vie mais s'ils ont choisi de venir à Toulon ce week-end, c'est pour retrouver l'ambiance de la Marine, parfois quittée depuis longtemps, rencontrer des amis et prendre des nouvelles des anciens.

Alors, pas de morosité s'il vous plaît. Faisons honneur aux activités préparées par nos hôtes toulonnais. Merci à Alain FUMAZ et à toute son équipe et heureux congrès pour tous à Toulon.

  

***
 

  Conseil d'Administration du 13 juin 2009

 

 

 

 

 

***

 

Diplôme d'aptitude aux emplois d'officiers supérieurs

 

On en sait désormais un peu plus sur les nouvelles modalités d'accès aux emplois, donc aux grades, d'officiers supérieurs prévues par les statuts particuliers des officiers de marine et des officiers spécialisés de la marine. La promotion au grade de capitaine de corvette des officiers de carrière sera en effet conditionnée par la détention du diplôme d'aptitude aux emplois d'officiers supérieurs (DAEOS).

 

La Marine a fait le choix de délivrer le DAEOS à l'issue d'une formation « méthode de travail en état-major » (MTEM) dispensée en deux séquences :

  • une formation préparatoire à distance à bord de l'unité d'affectation

  • une unité de valeur MTEM, d'une durée de deux semaines, organisée au CIN Saint-Mandrier ou au Centre d'enseignement supérieur de la Marine (Ecole militaire à Paris).

 

Les officiers de carrière ou sous contrat admis en formation de niveau 2 (ESCAN, EAMEA, Master II, etc.) sont dispensés de la formation à distance et sont inscrit de droit à une session MTEM pendant leur formation ou dans les deux années suivant leur formation.

 

Les autres officiers de carrière (la majorité des officiers spécialisés) ou sous contrat font l'objet d'un processus de sélection. Les officiers sélectionnés sont inscrits à la formation préparatoire par la DPMM. Si cette formation à distance est couronnée de succès, l'admission à l'unité de valeur MTEM est prononcée par la DPMM.

La sélection est opérée par une commission qui se réunit chaque année au mois de novembre. Les critères de sélection sont le classement établi par le collège de classement des officiers et le potentiel à exercer un emploi de niveau supérieur, potentiel estimé au regard des bulletins de notation.

 

Dispositions transitoires

 

La mise en place de la formation MTEM en 2009 et 2010 ne permet pas de dispenser cette formation à l'ensemble des officiers de carrière susceptibles d'être promus capitaine de corvette ou commissaire principal pendant le années 2009 à 2013. La DPMM et la DCCM peuvent attribuer le DAEOS aux officiers titulaires du diplôme technique sans recourir à la formation MTEM, au titre de dispositions transitoires.

 

Entre 2009 et 2013, la commission examinera les dossiers de tous les lieutenants de vaisseau et commissaires de 1ère classe de carrière réunissant entre 3 et 10 ans de grade. Elle attribuera le DAEOS aux officiers qu'elle aura sélectionnés, soit par équivalence pour les officiers titulaires du diplôme technique, soit par inscription à une des formations MTEM.

 

A partir du 1er janvier 2014, aucun DAEOS ne pourra être attribué par équivalence. La seule voie d'accès au DAEOS sera la formation MTEM.

 

(Source DPMM – 19 mars 2009)

 

***

Notre ami Charles Cova décoré

par le ministre de la Défense

 

 

Dans les salons prestigieux de l'hôtel de Brienne, entouré de "ses trois familles" : ses proches, les marins et les politiques, le capitaine de vaisseau (H) Charles Cova, a reçu le 17 décembre, des mains d'Hervé Morin, ministre de la Défense, la croix de chevalier de la Légion d'honneur. Très ému, notre camarade a vibré comme toute l'assistance à l'évocation très chaleureuse d'un parcours peu banal amorcé dans le sable du désert tunisien et couronné en majesté sous les ors des palais de la République. Mais celui que l'on surnommait l'Amiral à l'Assemblée nationale n'oublie pas qu'il a grandi dans une Marine à laquelle il a témoigné sa fidélité et sa reconnaissance une fois devenu un homme politique influent. Ses amis marins étaient présents dans les salons du ministre, qu'ils soient ancien mousse ou chef d'état-major de la marine. Ils étaient tous fiers et heureux d'entourer Charles et son épouse Yvonne en ces circonstances exceptionnelles.
 
(Photos Roland Pellegrino)

 

***

Assemblée générale AOM

Brest, les 20 et 21 septembre 2008

 

COMPTE RENDU du CONSEIL d'ADMINISTRATION

Le conseil d'administration était convoqué le samedi 20 septembre dans la salle "Eurydice" du cercle naval à 09h45.

Après avoir procédé à l'appel des membres présents et au recueil des pouvoirs, le conseil d'administration est ouvert par Jacques Cossarutto, président de la section de Brest.

 Présentations des modifications au programme initial pour des raisons de temps.

Présentation des réflexions de l'équipe brestoise organisatrice de notre congrès sur différents points. Le premier point touche à la répartition des responsabilités dans le cadre des invitations des diverses autorités. Le second point touche l'organisation des journées pour rendre accessible notre assemblée au plus grand nombre d'entre nous. En effet il semblerait plus judicieux de remplacer le dîner dansant par un déjeuner dansant. La section organisatrice de l'assemblée générale jugera de l'opportunité de cette proposition en temps voulu.

 Danis Pingal président national remercie l'équipe de la section brestoise pour le travail qu'elle a réalisé. Il précise que, dans son esprit, les invitations des autorités nationales sont de son ressort et que les autorités locales sont du ressort de la section organisatrice. Toutefois les autorités nationales ne sont invitées que sur demande de la section organisatrice.

 Après ces réflexions sur l'organisation des futures assemblées générales le président Brestois a fait remarquer qu'il n'était plus invité à l'école navale pour les manifestations propres aux OSM.

La question de la diffusion du compte rendu de l'assemblée générale est soulevée. Notre site est naturellement destiné à assurer la diffusion du compte rendu de l'assemblée générale et de celui des conseils d'administration. La publication de ces comptes rendus dans La Baille est à étudier.


Le président brestois a fait part de ses démarches dans le but d'obtenir des subventions pour notre assemblée générale. Quelques succès mais une grosse déception auprès de son député. Le trésorier général fait observer que les députés ne disposent pas de budget propre et dirigent la demande vers un ministère ou une organisation territoriale. Le président national fait observer que les logos des organismes qui nous donneront des subventions seront intégrés sur notre site.

 Un tour de table est réalisé avec les présidents de sections.

Le président de la section de Toulon prend bonne note des propositions de la section brestoise pour l'organisation de notre prochain congrès à Toulon. Il partage les mêmes soucis que les autres présidents en ce qui concerne le recrutement.

 Le président de la section de Lorient signale que le congrès 2009 des mécaniciens aura lieu en mai et ne risque donc pas de perturber notre organisation.

 Jacques Cossarutto se fait le porte parole du président de la section de Cherbourg qui constate les mêmes problèmes de présence de nos camarades lors des réunions de section. Il estime que l'adhésion à la Faoma est une bonne décision mais qu'il ne faut pas se figurer que c'est la solution de tous nos maux. Il faut forcer la communication vers les gens d'active sur notre existence. Il regrette la disparition des "CIRAM". Le manque d'adhérents d'active nous fait perdre le contact avec la réalité des attentes de ces personnels.

 Danis Pingal reprend la parole pour remercier une nouvelle fois l'équipe brestoise pour l'organisation du conseil d'administration et de l'assemblée générale. Par ailleurs il souhaite recadrer l'organisation de notre association. La politique est à la charge du bureau national. Les sections ont, elles, en charge l'aspect amical et social de notre organisation. Les invitations aux assemblées générales doivent être lancées par les représentants locaux qui, le cas échéant, font appel au bureau national pour appuyer leur demande. Pour Danis Pingal, un des éléments du manque de recrutement a sa source dans la réduction des différences entre les corps des officiers en fonction de leurs origines. Cependant, compte tenu de l'évolution des statuts, notamment pour l'avancement avec de nouvelles exigences en matière d'ancienneté dans le grade et de qualifications, les officiers issus des équipages risquent d'être pénalisés. Parallèlement l'amélioration des conditions offertes à la maistrance risque d'entraîner à terme une désaffection des meilleurs officiers mariniers pour une carrière d'officier spécialisé.

 Après un tour de table, l'ordre du jour étant épuisé le président de la section brestoise ferme la séance du conseil d'administration.

COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE

Notre assemblée était convoquée le dimanche 21 septembre 2008 à 09h30 dans la salle de l'espace Océan au premier étage de l'ancien cercle des officiers mariniers. A cette occasion 55 de nos camarades ont répondu présent à cette invitation et 78 autres se sont réunis aux participants par la pensée.

 Après avoir procédé à un comptage des membres présents et au recueil des pouvoirs l'assemblée générale est ouverte par le président de la section brestoise.

 Jacques Cossarutto remercie les participants ainsi que les organisateurs et présente les activités de la section de Brest. Quelques mots sur les manifestations dans les écoles, sur l'âge des présidents de section, sur la connaissance des besoins des jeunes, sur la projection dans le futur des officiers issus du rang, sur les espérances des officiers mariniers et l'adhésion à la Faoma. Après ce bref tour d'horizon le président de la section brestoise passe la parole au président national Danis Pingal.
 
 Allocution du président.

Lecture du rapport moral par le secrétaire général.

Les questions à l'ordre du jour étant épuisées, la parole est donnée aux présidents de section.
 

Élection des administrateurs dont le mandat arrive à échéance en 2009.

 

Roger LAVIGNE, non présent, a fait acte de candidature.

Danis PINGAL, présent, accepte de se représenter.
Jean-Louis BLANCHET, non présent, a fait acte de candidature.
Jacques BONNEVILLE, présent, accepte de se représenter.
Eugène SAMPEUR, non présent, a fait acte de candidature.
Benoît COPPIN, non présent, ne fait pas acte de candidature.

Julien RAOULT, non présent, ne fait pas acte de candidature.

Jean-Paul ZIMMER, non présent, ne fait pas acte de candidature.

Résultats des votes à main levée :

 

Eugène SAMPEUR

55

0

0

Élu

Jacques BONNEVILLE

55

0

0

Élu

Jean-Louis BLANCHET

55

0

0

Élu

Danis PINGAL

55

0

0

Élu

Roger LAVIGNE

15

10

30

Non élu

 

V O T E S

 

Nom des candidats

Pour

Abstention

Contre

Résultat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un candidat n'a pas été retenu comme administrateur.

 
 
 

 Les quatre autres candidats sont élus à l'unanimité.

<FCK:meta content="OpenOffice.org 2.4 (Win32)" name="GEN

Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement